English

OK
IAU îdF >Nos études >Réaliser une analyse fonctionnelle des espaces ouverts

Le fonctionnement de l’activité agricole est explicité dans sa diversité et sa multifonctionnalité.- Photo : © Raoux (Bruno), IAU îdF

La présentation des espaces agricoles du territoire doit permettre de resituer ces espaces dans un contexte territorial plus large.- Photo : © Pattacini (Jean-Claude), Urba images, IAU îdF

L’objectif est de rendre lisible l’ensemble des fonctions assurées par la forêt sur le territoire.- Photo : © Lacouchie (Aurélie), IAU îdF

La fonction sociale des espaces forestiers englobe différents aspects : lieu de loisir et de respiration, éducation à l’environnement...- Photo : © Legenne (Corinne), IAU îdF

PNR de Chevreuse (78). Animateur-éducateur à l'environnement en milieu naturel. Sensibilisation du public à la flore- Photo : © Lacombe (Matthias), IAU îdF

La carte de synthèse sur les espaces ouverts- © IAU îdF

Les menaces sur les espaces ouverts- © IAU îdF

Réaliser une analyse fonctionnelle des espaces ouverts. Méthodologie pour prendre en compte le fonctionnement des espaces agricoles, forestiers et naturels dans l’aménagement du territoire


Octobre 2009

Un des défis des grandes régions urbaines, notamment de l’Île-de-France, est de concilier le développement socio-économique et la préservation des espaces ouverts, c’est-à-dire des espaces agricoles, forestiers et des milieux naturels.

Un enjeu fort pour l’Île-de-France

Par les multiples services qu’assurent les espaces ouverts (poumon vert, qualité du cadre de vie, nature de proximité, approvisionnement alimentaire, préservation de la biodiversité, gestion des risques…), ils font partie intégrante du fonctionnement de notre métropole et, par conséquent, doivent être pris en compte dans tout projet d’aménagement territorial.

Des manques et des besoins

Les documents de planification des dernières décennies ont montré qu’il ne suffisait pas de préserver le foncier pour assurer la pérennité de ces espaces. Il est également indispensable de garantir les conditions permettant un développement économiquement viable des activités agricoles ou forestières et un fonctionnement durable des écosystèmes. Nombre d’élus, d’acteurs des territoires ruraux et périurbains, d’acteurs de l’aménagement ont exprimé la nécessité de disposer d’un véritable outil d’expertise et d’aide à la décision pour la préservation et la valorisation des espaces ouverts, lors de l’élaboration des documents d’urbanisme et des opérations d’aménagement.

Comprendre pour mieux préserver : un guide méthodologique…

Ce document cherche à répondre à cette attente en proposant aux élus et acteurs de l’aménagement un guide méthodologique qui explique comment réaliser une analyse fonctionnelle des espaces ouverts. L’analyse fonctionnelle vise à :

  • mieux connaître ces espaces, d’en comprendre le fonctionnement, de mettre en évidence les conditions de leur maintien ;
  • concilier ainsi leur préservation/valorisation avec les projets de développement urbain lors de la réalisation de documents d’urbanisme, de projets de territoire, d’opérations d’aménagement.

… qui s’adresse aux élus et à tous les acteurs de l’aménagement

Il s’adresse aux collectivités territoriales (élus, services techniques) et aux acteurs de l’aménagement (bureaux d’études, agences d’urbanisme) pour les aider à mieux prendre en compte ces espaces lors de l’élaboration des documents d’urbanisme (plans locaux d’urbanisme, schémas de cohérence territoriale) ou autres documents de planification, d’aménagement ou de gestion de l’espace (charte des parcs naturels régionaux, périmètres de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains, programmes agriurbains…). Il concerne également les services de l’État (Driaaf, DRE, Diren, DDEA...) dans le cadre de l’élaboration des documents d’urbanisme et de planification (porter à connaissance, approbation, contrôle).

Lire aussi...
Prendre en compte l'agriculture et ses espaces dans les ScotPublication réalisée par le réseau national « Terres en villes » dans lequel l'IAU îdF participe activement.

Autres études dans le même domaine :

Aménagement des territoires | Stratégies d'aménagement

Aménagement rural

Développement durable

Environnement

Planification territoriale

Ressources sur cette étude :

Sites internet

AEVAgence des espaces verts de la Région d'Île-de-France

Les chambres d’agriculture d’Île-de-France

DDEA 95 Direction départementale de l’Équipement et de l’Agriculture du Val d’Oise

DDEA 77 Direction départementale de l’Équipement et de l’Agriculture de Seine-et-Marne

DDEA 78 Direction départementale de l’Équipement et de l’Agriculture des Yvelines

Diren ÎdFDirection régionale de l'environnement Île-de-France

Dreif Direction régionale de l’équipement en Île-de-France

Driaaf Direction régionale et interdépartementale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt d'Île-de-France

Natureparif

ONF

Contact

Laure de Biasi

Repères

75 % du territoire de la région Île-de-France est agricole, forestier ou naturel

Programme régional 2008-2013 en faveur de l’agriculture périurbaine Rapport N° C R 6 0 -08

L’article L 122-1 du code de l’urbanismetitre II, chapitre II permet aux SCOT d’identifier et de cartographier précisément les espaces agricoles à préserver.