Rapport d'activités

2017 - 2018

17 octobre 2018

Accompagner le changement

L’Île-de-France vit depuis quelques années des évolutions inédites dans de multiples domaines sous l’effet conjugué des nouvelles technologies, de l’impératif écologique et de la métropolisation. Ces évolutions impactent jusqu’à parfois remettre en cause des systèmes entiers qui paraissaient jusqu’ici bien établis, dans des domaines aussi variés que les activités économiques, l’habitat, la santé, la gouvernance, la mobilité… Placé au plus près de la collectivité régionale garante de la cohérence de l’Île-de-France, et investi d’une mission d’utilité publique, notre Institut a pour vocation d’apporter des éclairages sur la nature de ces transformations et un appui aux politiques publiques qui composent avec elles. Le présent rapport d’activités, qui porte sur une période de 18 mois couvrant l’année 2017 et le premier semestre 2018, rend compte, à travers une sélection de travaux, de la diversité des champs qu’il faut embrasser pour remplir cette fonction, pour saisir et donner à comprendre les réalités d’un territoire aussi riche et complexe que le nôtre. Parti d’une fonction d’agence d’urbanisme au moment de sa création, l’IAU a vu le spectre de ses travaux d’études et de conseil s’élargir au fil du temps, jusqu’à s’étendre aujourd’hui aux politiques environnementales, à l’économie, aux questions sociales, à la culture, au patrimoine, au tourisme, à la santé, à la sécurité, au sport, à l’urbanisme et à la mobilité. De fait, d’année en année, l’IAU évolue pour être à chaque fois plus numérique, comme en attestent sa cartographie et sa puissance de calcul ; plus environnemental, en renforçant ses ressources expertes en la matière ; plus partenarial, en s’ouvrant à de nouveaux réseaux et en ambitionnant d’élargir bientôt sa gouvernance ; et plus international, en dédoublant ses travaux à travers la planète et en développant ses publications en anglais. Ce faisant, il s’efforce d’accompagner son temps, d’accompagner le changement.

Fouad AWADA
Directeur général