Le développement du vélo en ville : 3 rouages à dégripper

Journée technique "Une voirie pour tous"

05 octobre 2018ContactMarie-Angèle Lopès

Le développement du vélo en ville est ralenti par un certain nombre d’obstacles. Le cycliste du quotidien se heurte souvent à l’expérience d’un réseau discontinu et illisible, où ce qui est interdit ici, est autorisé quelques centaines de mètres plus loin. Sa route est également souvent interrompue par un passage délicat voire dangereux. Rien de tel pour décourager une démarche régulière. Pourtant, alors que le Plan vélo gouvernemental est attendu, force est de constater que la sensibilisation a porté ses fruits et que l’envie et les besoins d’adapter la ville dense aux nouveaux usages du vélo sont là. Les trajets domicile-travail, sont en progression constante et, à l’instar d’autres pays européens, on voit fleurir les vélo-cargos en Île-de-France. Reste des freins et des crispations à surmonter et une concurrence entre modes de transport à apaiser.

Dans ce contexte, le Cerema et son programme interministériel Une Voirie pour Tous ont organisé en octobre 2018, avec le concours de l’IAU, une demi-journée d’échanges professionnels sur trois thèmes clés : la résorption des points noirs et coupures, le partage de la voirie entre vélo et bus et l’usage des VAE cargos par des petites entreprises.

Carte interactive

Cette page est reliée aux catégories suivantes :
Mobilité et transports | Modes actifs | Équipements et infrastructures