Diplôme universitaire consacré au Grand Paris

08 septembre 2015Contact

L'École d'urbanisme de Paris (EUP) et l'IAU Île-de-France, en partenariat avec l'Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) et l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM), lancent le premier diplôme inter-universitaire en formation continue consacré au Grand Paris.

Agir en situation métropolitaine - Le cas du Grand Paris

Comprendre les enjeux de la métropolisation, les évolutions institutionnelles et les outils opérationnels associés à la construction du Grand paris.

Objectifs

Se saisir pleinement, dans l’exercice de l’aménagement et du développement urbain, des enjeux de la métropolisation, des évolutions institutionnelles et des outils opérationnels associés à la construction du Grand Paris.

Compétences attestées

Appréhender les dimensions socio-économiques et territoriales du processus de métropolisation. Actualiser ses grilles d’analyse des enjeux urbains en intégrant la dimension métropolitaine à toutes les échelles. Se saisir des enjeux et des logiques d’acteurs métropolitains dans l’exercice de son activité. Maîtriser de nouveaux outils opérationnels relevant de différentes politiques d’aménagement et de développement métropolitain.

Public visé

Professionnels issus du secteur public ou privé exerçant ou amenés à exercer des fonctions de coordination, de montage ou de pilotage de projets d’aménagement dans le contexte francilien.

Modalités et inscription

Programme

Cette formation continue est ouvertes aux personnes justifiant d'une expérience professionnelle dans des fonctions de coordination, de montage et de pilotage de projets de développement et d’aménagement urbain avec un niveau de formation de trois années d’études supérieures.

Les inscriptions pour la session 2016 sont closes. Une nouvelle session sera ouverte ultérieurement.

 

 

Une formation soutenue par les acteurs du Grand Paris

« Au sein de Paris Métropole, des Comités exécutifs de la société du Grand Paris comme dans le cadre des travaux de la Vallée Scientifique de la Bièvre, j’ai privilégié, avec mes collègues, la nécessité d’élargir la réflexion sur les multiples enjeux que révèlent les territoires urbains. La reconnaissance institutionnelle de cette réalité, que traduit la création des métropoles et des grands métropoles accentue la nécessité de répondre aux besoins d’élaborer des champs nouveaux d’études, de recherches et de formations notamment universitaires. Je suis donc extrêmement intéressé par ce projet, dont la pertinence ne peut échapper à aucun acteur public(…). »

Jean-Yves Le Bouillonnec, président du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris, vice-président de Paris Métropole

« A l’heure où la région capitale connaît un bouleversement considérable dans les domaines des transports en commun, de la gouvernance et de l’aménagement et du logement, mobiliser des savoirs et pratiques communs sur ces secteurs pour dispenser aux professionnels une formation spécifique sur ces enjeux particuliers me semble opportun sinon nécessaire. A cet effet, il est très utile que les spécialistes académiques de ces questions puissent proposer une formation courte, claire et ciblée sur les enjeux du Grand Paris.»

Philippe Yvin, président du Directoire de la Société du Grand Paris

« Aux différentes échelles de la métropole, les métiers d’EDF sont confrontés dans leur exercice quotidien à une forte recomposition des modes d’aménagement et d’urbanisme. En outre, pour des acteurs professionnels, l’arrière fond de la gouvernance politique, des mutations des politiques publiques, de la transition énergétique, de la planification urbaine, des fractures sociales opacifient la compréhension de ce qui se joue dans les territoires. Dès lors, une pédagogie fondée sur la prise de recul et l’analyse poussée de projets d’aménagement urbain est pertinente. Votre DIU pourra utilement intégrer l’offre de formation au long de la vie qui s’adresse aux personnels concernés : ingénieurs d’aménagement, chargés de développement commercial, interlocuteurs des collectivités locales. »

Livier Vennin, délégué mission Grand Paris chez EDF

« La configuration particulièrement complexe de la région capitale va nécessiter de recourir à des expertises multiples et à de nouvelles compétences polyvalentes dans les domaines de la conduite et de l’animation de projets urbains et territoriaux. Le contexte financier, totalement inédit (…) va sans doute aussi inciter fortement les acteurs publics locaux à rechercher de nouvelles formes de mutualisations avancées, des synergies entre leurs outils et des innovations organisationnelles. De nombreux professionnels et cadres territoriaux (urbanistes, développeurs, directeurs des finances) vont devoir, concrètement, « agir en situation métropolitaine », pour reprendre l’intitulé tout à fait à propos de votre DIU. »

Nicolas Portier, délégué général de l’association des communautés de France