Exposition universelle 2025

Mobilisation des territoires franciliens pour le « Village global »

16 septembre 2016ContactVincent Gollain, Valérie Constanty

C'est officiel, la France sera candidate pour l'organisation de l'Exposition universelle de 2025. Il convient maintenant de préparer cette candidature et notamment l'accueil du « Village global » dont le projet a été présenté le 3 mai 2016 à l’Assemblée nationale par EXPOFRANCE 2025. Installé en Île-de-France, il accueillera entre 45 et 60 millions de visiteurs. Il sera le centre de l’Exposition universelle et sera relié aux grandes métropoles françaises.

Dans cette perspective, Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et Jean-Christophe Fromantin, président d'EXPOFRANCE 2025, ont engagé le 16 septembre 2016 la mobilisation des territoires franciliens. Il s'agira de présenter en mars 2017 une liste de territoires en capacité d'accueillir le « Village global ».

Les travaux, enclenchés le 16 septembre, seront conduits avec l'IAU, les équipes d'EXPOFRANCE 2025 et avec la participation des acteurs de transports d'Île-de-France et avec les territoires.

Une mobilisation des territoires en trois étapes

Chaque territoire qui souhaite potentiellement accueillir le « Village global » doit se manifester et se mobiliser selon un calendrier précis. L'IAU, en position d'assistant à la maîtrise d'ouvrage auprès d'EXPOFRANCE 2025 et de la Région Île-de-France, accompagnera les acteurs pour la constitution de leur dossier. 

Étape 1 - Septembre à octobre 2016

Officialisation par les territoires de leur intérêt et création d’un « atelier de territoire ».

Étape 2 - Octobre à février 2017

Réalisation des dossiers de territoire constitués d’un volet technique et d’un volet « Mobilisation de l’écosystème économique ».

  • Présentation détaillée du site proposé avec toutes les informations permettant d‘évaluer la faisabilité, la constructibilité et les contraintes d’aménagement à l’échelle du site et du territoire d’accueil.
  • L'accès au site selon deux échelles :
    • L’accès régional. En association avec le Stif, la SGP, la RATP et la SNCF, l’IAU, sur sollicitation du territoire à partir du descriptif précis de la localisation du site retenu, fournira au territoire des éléments permettant d’évaluer la capacité des différents modes de transport à drainer (50 M de visiteurs sur le site en 6 mois, avec des pics de 250 000 personnes/jour).
    • L’accès local. Le dossier devra préciser les modalités d’accès tous modes de transports (y compris piéton ou véhicules autonomes) entre le site et le territoire d’accueil. Une distinction sera apportée entre l'existant, les projets financés (avec le calendrier) et les autres projets.
  • «­­ Mobilisation de l'écosystème économique ». Cette partie porte sur le soutien des acteurs locaux, notamment institutionnels et économiques.

Étape 3 - Mars 2017

Remise des dossiers à la commission Territoires du GIP.