2001-2011 : un logement nouveau sur quatre a été créé dans le bâti existant

Note rapide Habitat, n° 613

29 janvier 2013ContactPeggy Mertiny, Cete Nord-Picardie, Anne-Claire Davy

Entre 2001 et 2011, 142 000 logements ont été produits spontanément au sein du bâti existant, soit l’équivalent de 3,5 ans de construction sur 10 ans. Quelle part ces logements prennent-ils dans la croissance de l’offre au sein des départements franciliens ? Quels sont les logements produits ?
La pénurie de l’offre et l’insuffisance récurrente de la construction en Île-de-France ont conduit à un recul de l’accessibilité des logements. En dix ans, le parc francilien a progressé deux fois moins vite que celui de l’ensemble de l’hexagone.

Ressources

La capitale produit deux fois plus de logements restructurés que n’importe quel autre département francilien. Le parc parisien est soumis à de forts tiraillements internes pour satisfaire les besoins de la population ainsi que la demande des nouveaux
La capitale produit deux fois plus de logements restructurés que n’importe quel autre département francilien. Le parc parisien est soumis à de forts tiraillements internes pour satisfaire les besoins de la population ainsi que la demande des nouveaux arrivants et des investisseurs, ceci malgré la faiblesse durable de la construction. © Scherer (Sylvie) IAU îdF
Paris 10e, Rue-du-Faubourg-Saint-Denis © Scherer (Sylvie) IAU îdF
Rythme de croissance du parc et impact de la restructuration dans les départements franciliens Source Filocom d’après DGfip
Rythme de croissance du parc et impact de la restructuration dans les départements franciliens.
Source Filocom d’après DGfip