Actualisation et « régionalisation » de l’indicateur de développement humain

Note rapide Outils/méthodes, n° 528

30 novembre 2010ContactIuli Nascimento, Philippe Pépin (ORS)

Depuis 2007, à la demande de la Mipes, l’IAU îdF travaille à la régionalisation des indicateurs du Programme des Nations unies pour le développement. Ces travaux ont abouti à l’élaboration d’un indicateur « alternatif » : l’IDH-2, mieux adapté aux réalités françaises.
L’indicateur de développement humain conçu par l’Organisation des nations unies (ONU) depuis 1990 retient trois dimensions considérées indispensables dans tout processus de développement : la capacité de bénéficier d’une vie longue et saine, la capacité d’accéder à l’éducation et aux connaissances et la capacité d’accéder aux ressources matérielles indispensables pour atteindre un niveau de vie décent.

Ressources

L’indice éducation de l’IDH d’origine est fondé sur le taux d’alphabétisation et de scolarisation, celui de l’IDH-2 sur le taux de personnes de plus de 15 ans sorties diplômées du système scolaire. © Doutre (Caroline) IAU îdF, BaSoH
L’indice éducation de l’IDH d’origine est fondé sur le taux d’alphabétisation et de scolarisation, celui de l’IDH-2 sur le taux de personnes de plus de 15 ans sorties diplômées du système scolaire. © Doutre (Caroline) IAU îdF, BaSoH
L’indicateur de développement humain dans les communes d’Île-de-France
L’indicateur de développement humain dans les communes d’Île-de-France
Sources : Insee RGP 2006, Inserm CépiDC, IAU îdF, ORS 2009