Aménagement et prévention de la délinquance : principes et expériences

Note rapide Société, n° 614

01 février 2013ContactCamille Gosselin

La dimension environnementale de la prévention de la délinquance émerge dans le champ des politiques publiques à partir des années 1990, en France. L’institution des études de sécurité publique, en amont de certains projets d’aménagement et de construction, renforce la mise en relation entre l’architecture, l’aménagement des espaces et la sécurité.
En France, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la prévention de la délinquance s’est essentiellement développée au travers de la prévention sociale. En 1995, la loi d’orientation et de programmation pour la sécurité institue pour la première fois le principe d’études de sécurité en amont des projets d’aménagement et de construction « qui, par leur importance, leur localisation ou leurs caractéristiques propres peuvent avoir des incidences sur la protection des personnes et des biens contre les menaces et les agressions ».

Ressources

Le guichet d’accueil des voyageurs avant embarquement : un dispositif qui concourt à la tranquillité en gare. © Jean-Louis Zimmermann, www.flickr.com
Le guichet d’accueil des voyageurs avant embarquement : un dispositif qui concourt à la tranquillité en gare.
© Jean-Louis Zimmermann, www.flickr.com
Le sentiment de confort est identifié comme un facteur de résistance au développement d’une situation d’insécurité. © Jean-Louis Zimmermann, www.flickr.com
Le sentiment de confort est identifié comme un facteur de résistance au développement d’une situation d’insécurité.
© Jean-Louis Zimmermann, www.flickr.com

Études apparentées