Années 1990-2001 : une croissance démographique proche des objectifs du SDRIF

Note rapide sur le bilan du SDRIF, n° 322 (n° 21)

20 février 2003ContactMariette Sagot

55 000 franciliens de plus par an depuis 1998 ! La reprise de la natalité, confortée par l'amélioration de la conjoncture économique est bien là. Les dernières publications de l'Insee incitent, par ailleurs, à relativiser le ralentissement démographique observé tant en France qu'en Île-de-France, entre les deux derniers recensements.

À l'heure où l'Iaurif procède au bilan du Schéma directeur de 1994, force est de constater que les évolutions récentes de la population sont proches des objectifs affichés alors, à ceci près qu'elles se sont réalisées dans un contexte économique moins favorable que prévu.

Ressources

alt 296
Sous l’effet d’une reprise des naissances, l’excédent naturel atteint des niveaux records. Il frôle les 100 000 personnes en 2000.
© IAU îdF
alt 296
La Province retient mieux ses jeunes, actifs ou étudiants que par le passé. Des villes comme Nantes, Marseille, Toulouse gagnent des habitants dans leurs échanges avec la région.
Place du Capitole, Toulouse (31). © GALLET (Linda) IAU îdF