Atlas des Franciliens - Tome 2

Âge, emploi, modes de vie...

30 septembre 2001ContactIAU île-de-France, INSEE Île-de-France

Le tome 2 de l'Atlas des Franciliens propose une approche typologique originale qui sépare, distingue, classe les communes, donne une lecture de l’espace régional et guide vers une compréhension des phénomènes observés.
Le premier chapitre, consacré au « Logement », fait ressortir l’amélioration régulière des conditions de logement : on ne compte plus en 1990 que 9 % de logements inconfortables contre plus de 28 % quinze ans auparavant. Au chapitre dévolu à la « Fécondité, mortalité et migrations », un fait nouveau est mis en exergue : si la France vieillit, Paris rajeunit ! Par ailleurs, son déficit migratoire avec la province s’atténue. Dans le chapitre intitulé « Structures sociales » sont présentées les évolutions des caractéristiques de la composition socio-professionnelle de sa population ainsi que les conséquences sur les ressources des ménages et des collectivités locales. Aujourd’hui, deux cadres sur cinq résident en Île-de-France. Reflet de ce pourcentage plus élevé de cadres, les revenus des Franciliens seraient supérieurs d’environ 30 % à la moyenne nationale. Les chapitres « Emploi, système productif » et celui de l’« Activité et chômage » montrent que la population active francilienne avec un taux de 62 % arrive en tête des régions les plus actives de France. De plus, la part des créations d’emploi dans le secteur tertiaire contribue à hauteur de 71 % à la valeur ajoutée produite par la région. Le taux d’activité des Franciliennes est également plus élevé que pour le reste de l’activité féminine en France. Enfin, en dépit d’une entrée plus tardive des jeunes sur le marché du travail et de départs à la retraite plus précoces, la région connaît une hausse du chômage. Le dernier chapitre aborde les déplacements entre domicile et lieu de travail. Ce sont soixante-cinq articles en tout qui vous sont présentés afin de mieux connaître notre région, ses multiples facettes et ses évolutions souvent complexes.

alt 433

Ressources

La fréquence des unions, légales ou de fait, diminue et la tendance des générations à vivre ensemble s’estompe. © Lacombe (Matthias), IAU îdF
La fréquence des unions, légales ou de fait, diminue et la tendance des générations à vivre ensemble s’estompe.
© Lacombe (Matthias), IAU îdF
En 1990, le parc locatif HLM permet de loger un ménage francilien sur cinq. © Abron (Claude), IAU îdF
En 1990, le parc locatif HLM permet de loger un ménage francilien sur cinq. x
© Lacombe (Matthias), IAU îdF
Depuis 15 ans, les grandes zones de croissance de l’emploi sont, outre l’Île-de-France, l’Alsace, le « grand Sud-Est » (de Lyon à Toulouse), et dans une moindre mesure, la « façade atlantique ». © Lebon (Christian), IAU îdF
Depuis 15 ans, les grandes zones de croissance de l’emploi sont, outre l’Île-de-France, l’Alsace, le « grand Sud-Est » (de Lyon à Toulouse), et dans une moindre mesure, la « façade atlantique ». x
© Lacombe (Matthias), IAU îdF

Études apparentées