Cartographier la tempête. 1.

Note rapide sur l'environnement, n° 24

29 février 2000ContactSophie Foulard, Bernard Cauchetier

Une méthodologie précise et efficace

Les tempêtes «historiques» qui ont dévasté la France les 26, 27 et 28 décembre derniers ont eu des conséquences humaines et économiques très lourdes et laisseront des traces profondes dans le paysage. L'Île-de-France n'a pas été épargnée par le phénomène. La violence des vents qui ont atteint et parfois dépassé 150 km/h, a déraciné des milliers d'arbres et saccagé l'environnement de beaucoup de Franciliens. Après le choc et les premières mesures d'urgence, l'heure du bilan est venue. C'est ce qu'entreprend l'Iaurif avec méthode depuis janvier 2000.

Ressources

alt 194
L’IAURIF et les services régionaux de l’État ont joint leurs efforts pour financer une campagne de photographies aériennes couvrant l’ensemble de l’Île-de-France.
1999 © GOBRY (Jean-Marie) ; GUIHO (Daniel) DREIF ; IAU îdF
alt 194
A 4 800 m d’altitude, plus d’un millier de clichés furent pris au 1/30 000.
© GOBRY (Jean-Marie) ; GUIHO (Daniel) DREIF ; IAU îdF

Études apparentées