Club des aménageurs franciliens. Verbatim n° 4

PME, PMI en zone dense métropolitaine

16 décembre 2009Renaud Diziain, Emilie Jarousseau, Martine Liotard, Olivier Mandon, Anne-Marie Roméra

En 2007, on compte 60 000 PME-PMI franciliennes qui représentent 37 % de l’emploi régional. Les choix d’implantation des PME sont guidés par un arbitrage entre proximité des donneurs d’ordre, desserte, coût, besoin d’espace, environnement propice.

Les locaux d’activités PME-PMI

Le parc très disparate des locaux à usage d’activités représente 30 millions de m² de planchers, dont les PME-PMI occupent environ 10 millions de m². Relativement récent, le concept de local PME-PMI recouvre une diversité de produits, autant d’adaptations aux mutations fonctionnelles et organisationnelles des entreprises depuis une trentaine d’années. Le renchérissement du centre métropolitain tend à exclure les activités à moindre valeur ajoutée, avec des références souvent au double de ce que peut supporter une PME. L’offre neuve est rare. Les plus récentes sont à Paris (hôtels d’activités), ponctuellement en grande couronne, mais aussi dans les Hauts-de-Seine et en Seine-Saint-Denis.

Un marché immobilier de niches, une affaire de spécialistes

L’offre disponible est constituée à 90 % de locaux de seconde main et 50 % de cette offre a plus de 20 ans. D’après les études pilotées par la CCIP, plus du tiers des PME franciliennes jugent l’offre immobilière régionale « inadaptée ». Les promoteurs s’aventurent peu sur ces types de produits et considèrent les demandes immobilières des PME difficiles à satisfaire : des loyers de 65 à 115 euros HT/HC/m²/an en neuf ou restructuré ; une prédilection pour le cœur de l’agglomération…

Les ZFU : un atout pour les collectivités

Les communes ont des armes opérationnelles et réglementaires non négligeables pour orienter le marché et arbitrer en faveur des PME-PMI là où leur présence est souhaitable et possible. Le régime des zones franches urbaines (ZFU) est un atout que certaines collectivités mettent à profit pour développer des locaux d’activités. Il vise la relance de territoires très défavorisés par la création d’emplois au bénéfice des habitants des quartiers en difficulté.

Une quatrième rencontre du club sur le thème « techniques environnementales durables, au cœur de la conception »

Le 9 février 2009 s'est tenue à l'IAU îdF la quatrième séance du club des aménageurs. Les partenaires ont débattu de l’évolution des pratiques du projet d’aménagement au contact des enjeux environnementaux. Ils se sont demandés en quoi le processus de conception intègre dès l’amont de nouveaux paramètres qui peuvent modifier en profondeur le projet, son élaboration, son économie générale, la gestion et les usages futurs.

Ressources

Parc Thiais activités, Thiais (94). 8 bâtiments d’activités. Accès par A86 et par le Trans Val de Marne. Loyers affichés : bureaux = 115 euros/m²/an activités 85 euros/m²/an
Parc Thiais activités, Thiais (94). 8 bâtiments d’activités. Loyers affichés : bureaux = 115 euros/m²/an activités 85 euros/m²/an
PME, TPE et politique de la ville Source : IAU îdF© IAU îdF
PME, TPE et politique de la ville
Source : © IAU îdF
Principaux sites de la logistique francilienne© IAU îdF
Principaux sites de la logistique francilienne
Source : © IAU îdF

Études apparentées

Voir aussi

La page dédiée au Club des aménageurs franciliens