Concentration et périurbanisation logistiques dans le Bassin parisien

Note rapide Mobilité, n° 621

28 avril 2013ContactFrançoise Bahoken, Ifsttar, Nicolas Raimbault, IAU îdF

Deux principaux problèmes sont imputés à la géographie actuelle des implantations logistiques : l'étalement urbain et les difficultés de report modal. L'IAU îdF et l'Ifsttar ont passé en revue les grandes caractéristiques de cette géographie et l'ont appréhendée à deux échelles : celle du grand Bassin parisien et celle des aires urbaines de cet espace.
Les mutations des systèmes de production et de distribution des biens ont largement complexifié les chaînes de transport et d'approvisionnement. Elles sont non seulement davantage globalisées mais aussi fragmentées, versatiles et différenciées.

Ressources

Les politiques locales de zones d’activités sont structurantes ainsi que les mutations au sein de l’industrie immobilière logistique à l’origine de l’émergence des parcs logistiques. Moissy-Cramayel (77) © Pattacini (Jean-Claude) , IAU îdF
Les politiques locales de zones d’activités sont structurantes ainsi que les mutations au sein de l’industrie immobilière logistique à l’origine de l’émergence des parcs logistiques.
Moissy-Cramayel (77) © Pattacini (Jean-Claude) , IAU îdF
Au sein ces « plates-formes logistiques », s’y déroule de moins en moins un simple stockage mais plutôt l’organisation des réceptions et des envois de marchandises, dans un souci de flux tendus et selon la technique du « cross docking ». Moissy
Au sein de ces « plates-formes logistiques », s’y déroule de moins en moins un simple stockage mais plutôt l’organisation des réceptions et des envois de marchandises, dans un souci de flux tendus et selon la technique du « cross docking ».
Moissy-Cramayel (77) © Pattacini (Jean-Claude) , IAU îdF