Démarche exploratoire pour une hiérarchisation des équipements en Île-de-France

31 mai 2008ContactSéverine Albe-Tersiguel, Emmanuel Blum, Corinne de Berny Riche, Carole Delaporte, Stéphanie Lesellier, Catherine Mangeney, Agnès Parnaix, Claire Peuvergne

Comment sont répartis les équipements en Île-de-France ? Sur quels critères identifier les polarités et comment les hiérarchiser ? Quels sont les territoires d'Île-de-France qui souffrent d'un déficit d'équipements ? Quel équipement "structurant" implanter sur un territoire en perte de vitesse pour le rendre "attractif" ? Quels équipements de proximité sont nécessaires pour accompagner un programme de construction de logements et comment les calibrer ? A partir de quel seuil de population est-il nécessaire de disposer de tel équipement ? ...
Autant de questions auxquelles l'IAU île-de-France tente de répondre et qui se sont cristallisées lors des réflexions engagées autour de la révision du schéma directeur d'Île-de-France (SDRIF), mais également lors d'études locales, lors d'études de tracé d'infrastructures de transport, .... Il est toutefois apparu de manière récurrente qu'il était fort malaisé d'y apporter une réponse claire et précise. Difficultés que rencontrent, également, d'autres institutions, lorsqu'il s'agit par exemple de déterminer des zones déficitaires en offre de soins, ...

Cette difficulté tient à plusieurs facteurs. Le premier est l'absence d'une base de données géoréférencée, exhaustive, transversale, homogène, et structurée pour répondre aux questions des aménageurs.
Le second tient au fait qu'il n'existe pas non plus de nomenclature "hiérarchisée" des équipements et services, qui recenserait l'intégralité des équipements et services concernés, et les classerait à la fois d'une manière thématique, mais aussi sur une échelle allant de la proximité au niveau régional. Ce second facteur de blocage tient, en partie, au flou conceptuel qui entoure les notions mêmes d'"équipements", de "proximité", de "structurant", ou de "déficit". En partie, aussi, aux difficultés de classification de chaque type d'équipement dans une case unique entre proximité ou niveau régional d'une part et, d'autre part, d'identification des polarités d'équipements qui, notamment dans le cas des commerces, créent un autre type d'équipement, plus structurant : la zone commerciale ou bien la rue commerçante dans un centre-ville.

C'est pour tenter d'éclaircir, au moins en partie, ces points, et de structurer un discours cohérent, étayé et homogène, que le groupe équipement de l'IAU îdF, en collaboration avec le Département Économie et Développement Local (DEDL) pour le commerce et l'Institut Régional de Développment du Sport (IRDS) pour le sport, a engagé une mise à plat des connaissances et des données disponibles ou existantes dans chacun des domaines. Ceci afin d'avancer dans la proposition d'une nomenclature hiérarchisée ayant pour vocation essentielle de servir aux aménageurs.

Ressources

alt 542

F. Huijbregts/IAU îdF
alt 542

J.-C. Pattacini/URBA/IAU îdF

Voir aussi

Cartographie interactive IAU îdF Choisir la thématique Équipements et services