Démocratie participative et aménagement régional

Points de vue croisés sur trois expériences. Volet 1

31 mars 2000ContactPaul Lecroart, Laurent Perrin

Les pratiques de concertation sont encore insuffisantes

La participation des citoyens à l’aménagement de leur cadre de vie s’impose de plus en plus comme une question de société. Pourtant, de nombreuses décisions en matière d’aménagement sont prises loin du citoyen, sans qu’il y soit associé. Les pratiques de concertation sont encore insuffisantes, elles viennent souvent trop tard et se limitent à des projets locaux.

L’évolution actuelle de la législation va dans le sens de l’ouverture d’espaces de débat en amont des projets d’aménagement

La difficulté à planifier et à gérer de grandes métropoles comme l’Île-de-France, la complexité du jeu des acteurs, conduisent à imaginer de nouveaux modes de gouvernance. L’évolution actuelle de la législation va dans le sens de l’ouverture d’espaces de débat en amont des projets d’aménagement. N’est-ce pas l’occasion de réfléchir à la place que le Francilien pourrait prendre dans le débat sur l’aménagement du territoire de sa région ? Dans l’affirmative, comment l’organiser ? Pour aider à la réflexion, le mieux est de s’appuyer sur des cas concrets d’expériences de concertation qui puissent apporter un éclairage utile à une collectivité régionale comme l’Île-de-France.

Comment susciter l’expression d’une opinion publique en matière d’urbanisme

Deux des cas examinés se situent en Île-de-France. Le Comité permanent de la concertation (CPC) sur la ZAC Paris Rive Gauche illustre la mise en place tardive d’une instance de dialogue pérenne avec des associations, sur la réalisation de la plus grande opération d’urbanisme parisienne. L’élaboration concertée du Plan de déplacements urbains (PDU) d’Île-de-France a été l’occasion d’inventer une organisation pour impliquer le plus grand nombre d’acteurs au stade de la définition d’une politique régionale de déplacements. Le troisième apporte un éclairage de l’étranger sur cette question : il s’agit du rôle joué par le Stadtforum dans l’élaboration du schéma directeur de Berlin.

Les entretiens menés avec les différentes parties en présence afin de diversifier les points de vue

Des expériences qui portent sur des projets de nature différente : l’aménagement opérationnel pour Paris Rive Gauche, l’élaboration d’un document d’orientation pour le PDU, la planification stratégique et réglementaire pour le schéma directeur de Berlin. Elles interviennent à différents stades : en amont pour deux d’entre elles, en aval pour une troisième. Ces trois expériences sont loin d’épuiser le sujet et, si nécessaire, d’autres études de cas pourraient être envisagées par la suite pour approfondir telle ou telle question.

Ressources

De manière générale, le niveau d’implication du public dans les projets, programmes ou politiques dépend de l’échelle territoriale à laquelle ils se situent. © Lecroart (Paul), IAU îdF
De manière générale, le niveau d’implication du public dans les projets, programmes ou politiques dépend de l’échelle territoriale à laquelle ils se situent.
© Lecroart (Paul), IAU îdF
Une gouvernance territoriale plus démocratique ne devrait-elle pas pouvoir se concrétiser aussi à l’échelle intercommunale ? © Lecroart (Paul), IAU îdF
Une gouvernance territoriale plus démocratique ne devrait-elle pas pouvoir se concrétiser aussi à l’échelle intercommunale ?
© Lecroart (Paul), IAU îdF
Desserte en transports en commun de la ZAC Paris Rive Gauche Source : SEMAPA
Desserte en transports en commun de la ZAC Paris Rive Gauche
Source : SEMAPA

Études apparentées

Voir aussi

Conseil régional d’Île-de-France

Association ADA 13

Innovapresse & Communication

Mairie d’Issy-les-Moulineaux

CAUE 92 Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement des Hauts-de-Seine

ADELS Association pour la démocratie et l’éducation locale et sociale

proGective

Mouvement de Défense de la bicyclette

LARES-Université de Rennes 2

Association «Robins des Villes»

Gerpa Groupe d’études, ressources, prospective, aménagement

CESR Conseil économique et social régional d’Ile-de-France

Conseil général de l’Essonne

Université Paris X – Nanterre