Économie francilienne : quelle robustesse face à une inondation majeure ?

Note rapide Économie, n° 534

13 février 2011ContactLudovic Faytre, Simon Carrage

Une inondation majeure, en Île-de-France, aurait des répercussions économiques considérables. La vulnérabilité de l’économie régionale, liée à l’importance et la concentration des activités dans la zone inondable, appelle la mobilisation de tous les acteurs. Outre les risques qu’elles représentent pour les personnes, les inondations peuvent être catastrophiques pour l’activité économique. Pour la région Île-de-France, qui représente aujourd’hui 29 % du PIB national, une inondation du type de la crue de 1910, dont le centenaire était commémoré l’an passé, aurait des conséquences majeures, susceptibles d’affecter durablement son économie.

Ressources

Répartition des espaces dédiés aux activités en zone inondable (en ha)
Répartition des espaces dédiés aux activités en zone inondable (en ha)
Source : IAU îdF, Mos 2008
Source : IAU îdF, Mos 2008
Les établissements en zone inondable
Sources : IAU îdF, AESN, IIBRBS