Emploi et crise

En Île-de-France et 7 autres régions françaises

09 février 2014ContactPascale Leroi

L’Île-de-France est une région particulière en France par les volumes d’emplois en jeu mais aussi par la nature des activités économiques. La désindustrialisation et le développement des activités tertiaires y est sans commune mesure, ce qui la rend atypique comparée aux autres grandes régions qui ont des tissus économiques beaucoup plus diversifiés.
L’économie francilienne a mieux résisté à la crise de 2008 que sur le reste du territoire. Son positionnement sur les activités à haute valeur ajoutée, une désindustrialisation plus ancienne, une moindre régression du tertiaire marchand, le dynamisme de l’emploi non salarié et le maintien de la construction dans les années 2000 ont contribué à amortir le choc. Mais certaines évolutions incitent cependant à la vigilance face au chômage et aux difficultés sur le marché du travail qui touchent une partie des Franciliens.

Ressources

Répartition du PIB national en 2009 (en pourcentage).
Source : Insee, valeurs 2009 provisoires

Source : Insee, RP2010
Le poids des emplois dans les grandes régions en 2012 et leur évolution entre 1990 et 2012.
Source : Insee, emploi total © IAU îdF, 2014