Famille et études, principaux motifs d’immigration étrangère en Île-de-France

Note rapide Société, n° 676

12 mars 2015ContactMariette Sagot

Région métropolitaine mondiale, l’Île-de-France accueille 43 % des étrangers entrés en France entre 2001 et 2012, selon un rythme de 80 000 titres de séjour délivrés en moyenne par an. Un taux d’arrivée plus faible que dans le Grand Londres, d’environ un tiers. La famille et les études sont les principaux motifs d’entrée.
De par son rayonnement mondial, l’Île-de-France s’inscrit au cœur de flux migratoires multiples liés au tourisme, aux affaires, à l’emploi, aux études, aux réseaux familiaux, mais aussi à l’accueil de réfugiés. Une partie seulement des entrants a vocation à s’installer.
Pour accompagner les politiques relatives à la maîtrise des flux ou à l’intégration des nouveaux venus, et comprendre l’évolution de l’immigration étrangère, le ministère de l’Intérieur centralise les titres de séjour délivrés par les préfectures depuis 1993 : dans un fichier informatisé sont renseignés les motifs de l’immigration, la nationalité du détenteur et le lieu de résidence.

Ressources

Entrées permanentes dans quelques pays de l’OCDE en 2011
Entrées permanentes dans quelques pays de l’OCDE en 2011
Source : Sopemi, perspectives des migrations internationales 2013, OCDE, juin 2013
L’Île-de-France délivre en moyenne 80 000 titres de séjour par an
L’Île-de-France délivre en moyenne 80 000 titres de séjour par an
Source : ministère de l’Intérieur, Agdref 2001 à 2012
Composition par origine selon le motif de l’immigration
Composition par origine selon le motif de l’immigration
Source : ministère de l’Intérieur, Agdref 2001 à 2012