Femmes actives dans les territoires d'Île-de-France

Chiffres-clés 2013

05 mars 2013Contact

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, l’IAU île-de-France publie, en partenariat avec la préfecture de la région d’Île-de-France, la préfecture de Paris et le conseil régional d’Île-de-France, une analyse chiffrée sur la situation des femmes en Île-de-France et dans les huit départements.

Une population féminine plus jeune à Paris et en Seine-Saint-Denis

Dans tous les départements, les femmes sont plus nombreuses que les hommes. La répartition par âge en Île-de-France est relativement identique dans tous les départements sauf à Paris, où 27 % des femmes ont entre 20 et 34 ans (contre 22 % pour l’Île-de-France) et en Seine-Saint-Denis où 28 % des séquano-dionysiennes ont moins de 20 ans. Entre 1968 et 2008, le taux d’activité des femmes a explosé passant de 54 % à 79 % pendant que celui des hommes diminuait (de 93 % à 87 %). En 2040, une femme sur cinq aura plus de 65 ans et leur part dans la population devrait doubler en Seine-et-Marne et dans le Val-d’Oise.

Le taux d’activité des femmes varie selon les caractéristiques de la population, du ménage ou selon des facteurs liés au territoire

40 % des Franciliennes sont employées. Les femmes cadres sont sur-représentées dans les Hauts-de-Seine et à Paris. Les femmes gagnent moins que les hommes avec des écarts de salaires qui persistent (-26 %) bien que les femmes soient de plus en plus diplômées. Dans les Yvelines, les femmes gagnent en moyenne 35 % de moins que les hommes, -31 % dans les Hauts-de-Seine. En Seine-Saint-Denis, l'écart est moindre (-17 %). La politique familiale permet aux femmes qui travaillent de poursuivre leur activité : 83 % des mères sont actives, mais l'offre de places en crèche ou halte-garderie reste encore insuffisante. Au-delà de 55 ans, seules 50 % des Franciliennes restent en activité (contre 58 % pour les hommes).

Les femmes privilégient les transports en commun et la marche à pied

55 % des usagers des transports en commun sont des femmes. Elles parcourent en moyenne et par jour 4 km (contre 6 km pour les hommes). Elles sont plus souvent passagères ou en taxi que les hommes et font davantage de la marche à pied ou du vélo. Les femmes se déplacent plus que les hommes pour la sphère privée et moins pour des réunions de travail, colloques ou formation. Plus de la moitié des Franciliennes travaillent dans leur département de résidence. 65 % des Parisiennes utilisent les transports en commun pour aller travailler.

L’Île-de-France retenue parmi neuf régions pilotes pour conduire des expérimentations sur l’égalité professionnelle et sur la mixité des métiers

Sous l’impulsion de la ministre des Droits des femmes, l’Île-de-France a été retenue parmi neuf régions pilotes pour conduire conjointement des expérimentations sur l’égalité professionnelle en entreprise et sur la mixité des métiers. Cette politique publique, et les actions qu’elle génère sur les territoires, n’a de pertinence que si elle repose sur des diagnostics sexués, indispensables pour rendre visibles les inégalités afin de ne plus les reproduire.

Pour cette édition 2013 les thèmes abordés (population active, formation, salaires, conditions d’emploi, professions, entrepreneuriat et mobilité) offrent à l’ensemble des acteurs et actrices régionaux et locaux un outil de connaissance stratégique pour mieux comprendre les évolutions récentes et construire des actions pour une société de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

Ressources

La répartition des Franciliennes par âge Source : Insee, RP 2009
La répartition des Franciliennes par âge.
Sources : Insee, RP 2009
Des différences de taux horaire et de temps de travail induisent des écarts de salaires Source : Insee, DADS 2009
Des différences de taux horaire et de temps de travail induisent des écarts de salaires.
Sources : Insee, DADS 2009
La structure des déplacements par mode de transport selon le sexe en Île-de-France Sources : EGT 2010-Stif-Omnil-DRIEA
La structure des déplacements par mode de transport selon le sexe en Île-de-France.
Sources : EGT 2010-Stif-Omnil-DRIEA
Les Franciliennes parcourent en moyenne et par jour 4 km, contre 6 km pour les hommes. Sources : EGT 2010-Stif-Omnil-DRIEA
Les Franciliennes parcourent en moyenne et par jour 4 km, contre 6 km pour les hommes.
Sources : EGT 2010-Stif-Omnil-DRIEA
La part des +65 ans dans la population homme et femme en 2040 Source : Insee, estimations de population - état civil
La part des +65 ans dans la population homme et femme en 2040.
Source : Insee, estimations de population - état civil

Études apparentées