Friches industrielles en Île-de-France : plus nombreuses depuis 1995, mais plus petites

Note rapide sur l'économie, n° 176

31 octobre 1999ContactRoger Chaix

Alors que les emprises industrielles désaffectées n'ont cessé de décroître tout au long des années 1980, leur surface globale a augmenté d'un tiers entre 1993 et 1998. Cette hausse est surtout liée à l'apparition de nouvelles friches en grande couronne et à l'augmentation des friches de faible superficie. Les terrains vacants recensés par l'Iaurif ne représentent toutefois que 4,5 % de l'ensemble des emprises industrielles en Île-de-France. L'enquête a par ailleurs montré que ce phénomène de désaffection touche également mais dans des proportions moindres le parc des bureaux et celui des surfaces commerciales.

Ressources