Indicateurs stratégiques de développement durable

Un indice de qualité de vie et bien-être pour la région Île-de-France

31 octobre 2007ContactIuli Nascimento, Simon Carrage

Des indicateurs de l'activité humaine

Pour affronter les défis du développement durable, l'Union européenne, les États et les collectivités locales développent des campagnes de sensibilisation et cherchent à se doter d'outils d'évaluation du développement. C'est là tout l'enjeu des indicateurs stratégiques du développement durable : évaluer et mieux comprendre les impacts des actions de l'activité humaine sur les territoires.

Pour ce faire, de nombreux travaux et des batteries d'indicateurs ont été réalisés, tous aussi variés que la multitude d'acteurs à différentes échelles : indicateurs structurels de la Stratégie de Lisbonne, indicateurs de développement durable de l'Union européenne et indicateurs techniques régionaux…

Une transposition à l'échelle régionale

Pour adapter cette démarche à l'Île-de-France et définir un choix d'indicateurs pertinents, l'IAU île-de-France s'est attaché, à la demande du Conseil régional, à transposer les indicateurs établis aux échelles supra régionales : indicateurs structurels de la Stratégie de Lisbonne, indicateurs de développement durable de l'Union européenne et à développer des indicateurs techniques régionaux, en liaison avec de nombreux partenaires.

Au-delà des indicateurs «simples», la création d'indicateurs synthétiques combinant plusieurs dimensions est nécessaire. Après le calcul de l'empreinte écologique des Franciliens, les calculs des indicateurs de développement humain (IDH) de pauvreté humaine (IPH), de participation féminine (IPF), l'indice de qualité de vie et de bien-être est en cours de validation. Si ce dernier indice traite équitablement les trois dimensions de la durabilité, il permet de caractériser la qualité globale de l'écosystème régional, de suivre les évolutions et d'identifier des leviers d'action. Surtout, il permet d'avoir une vision transversale du développement en Île-de-France.

Ce rapport présente la méthode de calcul de l'indice de qualité de vie et de bien-être et la sélection d'indicateurs chiffrés représentatifs des deux dimensions, socio-économique et environnementale.

Ressources

L'indice de qualité de vie et de bien-être accorde la même importance à la qualité de l'environnement ou écologique qu'à la qualité de vie de la population.
L'indice de qualité de vie et de bien-être accorde la même importance à la qualité de l'environnement ou écologique qu'à la qualité de vie de la population.
Base de loisirs d'Étampes © Laurence Reynaert, IAU îdF
Un des objectifs de cette étude était de concevoir des indices qui puissent être déclinés à l’échelle départementale, voire communale.
Un des objectifs de cette étude était de concevoir des indices qui puissent être déclinés à l’échelle départementale, voire communale.
© Denis Lacombe, IAU îdF
Le caractère multidimensionnel des indicateurs évite le piège de les réduire à des indicateurs environnementaux.
Le caractère multidimensionnel des indicateurs évite le piège de les réduire à des indicateurs environnementaux.
© Laurence Reynaert, IAU îdF

Voir aussi

Observatoire régional de santé d’Île-de-France ORS

Empreinte écologique SARL

Mission d'information sur la pauvreté et l’exclusion sociale en Ile-de-France MIPES

Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie ADEME