Initier des projets métropolitains : l’IBA, une pratique féconde

Note rapide Territoires, n° 478

08 juillet 2009ContactYannick Beltrando, Apur, Jean-Pierre Palisse, Paul Lecroart

L’IBA -Internationale Bauausstellung-, c’est d’abord une méthode pour révéler des projets. Dans un temps limité, sur un territoire identifié, il s’agit d’inventer le futur d’une métropole. Une approche intéressante pour Paris Métropole.

Pour comprendre ce qu’est une IBA, il faut d’abord oublier ce que représente sa traduction en français : « exposition internationale d’architecture ». En effet, les IBA allemandes récentes n’ont rien de commun avec une exposition internationale traditionnelle : elles ne concernent pas des sites clos et ne constituent pas des événements éphémères. Elles intéressent un vaste territoire et s’attachent à lui apporter une valorisation.

Ressources

L’atelier de travail de l’IBA Hamburg est situé au cœur d’un territoire défavorisé (55 000 habitants, 40 nationalités différentes) soumis aux contradictions de la mondialisation. © Lecroart (Paul), IAU îdF
L’atelier de travail de l’IBA Hamburg est situé au cœur d’un territoire défavorisé (55 000 habitants, 40 nationalités différentes) soumis aux contradictions de la mondialisation.
© Lecroart (Paul), IAU îdF
Pendant 7 ans, de 2006 à 2013, l’IBA Hamburg se mobilise, avec la participation des habitants, pour désenclaver une île urbanisée de l’Elbe proche du centre. © Lecroart (Paul), IAU îdF
Pendant 7 ans, de 2006 à 2013, l’IBA Hamburg se mobilise, avec la participation des habitants, pour désenclaver une île urbanisée de l’Elbe proche du centre.
© Lecroart (Paul), IAU îdF