Intégration urbaine des quartiers en rénovation dans trois territoires franciliens

La Grande Borne et les Coteaux de l’Orge à Grigny et Viry-Châtillon (Essonne). Tome 2

07 décembre 2011ContactYann Watkin, Brigitte Guigou

L’intégration urbaine des quartiers en difficulté est un des objectifs affichés dans la loi de programmation et de rénovation urbaine du 1er août 2003, dans la convention signée entre l’Anru et la région Île-de-France en 2007 et, au niveau local, dans les projets de rénovation urbaine (PRU). Alors qu’une poursuite du programme est envisagée au travers d’un PNRU 2, cette étude explore la façon dont des projets de rénovation urbaine franciliens contribuent (ou pas) à une meilleure « intégration du site d’intervention avec le reste de la ville » : comment les orientations générales énoncées dans les textes de loi sont-elles déclinées et mises en œuvre localement ? Quels sont les objectifs et les apports des projets locaux en termes d’intégration spatiale et fonctionnelle (trame urbaine, paysage, accessibilité et localisation des services et ressources urbaines, désenclavement) ?
Pour répondre à ces questions, l’IAU île-de-France a adopté une démarche qualitative et s’est appuyé sur l’étude de trois sites illustrant des situations singulières (localisation, intégration dans leur environnement urbain, marchés fonciers locaux, gouvernance), tout en étant situés dans des territoires à forts enjeux métropolitains (opportunités foncières, proximité de projets structurants) :

  • le Chaperon vert et la Vache noire à Arcueil – Gentilly (Val-de-Marne) ;
  • la Grande Borne et les Coteaux de l’Orge à Grigny et   Viry-Châtillon (Essonne) ;
  • le Clos Saint-Lazare à Stains (Seine-Saint-Denis).

L’étude s’appuie sur des sources diverses : documents du projet de rénovation urbaine (convention, avenants, revue de projet, diagnostic), entretiens avec des acteurs (direction de projet, collectivités locales), visites de terrain, mobilisation de données statistiques et cartographiques.

Ce deuxième volet traite de quartiers situés en zones urbaines sensibles (ZUS) pour le site de la Grande Borne sur les communes de Grigny et Viry-Châtillon dans l'Essonne, pour le site de Grigny 2 et enfin pour le site des Coteaux de l'Orge sur la commune de Viry-Châtillon.

Ressources

Grigny et Viry-Châtillon sont des communes « historiques » de la politique de la ville : les procédures y sont anciennes et les communes ont été particulièrement investies dans le Grand projet de ville. ZUS Les Coteaux de l'Orge, Viry-Châtillon (9
Grigny et Viry-Châtillon sont des communes « historiques » de la politique de la ville : les procédures y sont anciennes et les communes ont été particulièrement investies dans le Grand projet de ville.
ZUS Les Coteaux de l'Orge, Viry-Châtillon (91) © Guigou (Brigitte), IAU îdF
Les financements européens du Pic Urban 2 puis d’In’Europe ont contribué à la diversification et à l'adaptation de l'offre locale d'équipements, avec notamment la création de plusieurs Ateliers Relais, d'un centre de formation et d'un hôtel ind
Les financements européens du Pic Urban 2 puis d’In’Europe ont contribué à la diversification et à l'adaptation de l'offre locale d'équipements, avec notamment la création de plusieurs Ateliers Relais, d'un centre de formation et d'un hôtel industriel.
La Grande Borne, Grigny (91) © Pattacini (Jean-Claude) Urba images, IAU îdF
Localisation des quartiers ANRU et des différents projets actuels du territoire Source : IAU îdF
Localisation des quartiers Anru et des différents projets actuels du territoire
Source : IAU îdF

Études apparentées