La mesure de l'accessibilité aux médecins de premier recours en Île-de-France

Phase 1

31 août 2011ContactCatherine Mangeney

Quelle est l'accessibilité des Franciliens à un « bouquet » de médecins de premiers recours : généralistes, dentistes, gynécologues, pédiatres et ophtalmologues libéraux, et centres de santé ?

La méthodologie mise au point part des habitants depuis un niveau géographique fin (maillage régional en carrés de 250 mètres de côtés). Elle  tient compte des accès aux services dans des rayons raisonnables en se dédouanant des limites communales ainsi que de la disponibilité des médecins. Elle permet de proposer un diagnostic - homogène pour l'ensemble du territoire régional - des inégalités infra-communales d'accès dans la proximité aux services sanitaires de premiers recours.

Un accès inégal aux soins sur le territ Île-de-France

Les résultats, notamment cartographiques, montrent que ces inégalités sont loin d'être négligeables et qu'elles reposent largement sur des facteurs associés aux niveaux de centralité et de densité urbaine. Les inégalités observées s'expliquent aussi, mais dans une moindre mesure, par des facteurs associés aux caractéristiques sociales.  Un effet « quartier », cumulatif à l'effet  « caractéristiques communales » se dégage également. Ces résultats statistiques seront confrontés aux réalités de terrain dans la phase 2 de l'étude.

Outre les résultats présentés ici, l'intérêt de la méthodologie élaborée consiste à pouvoir être appliquée à la mesure de l'accessibilité globale à l'ensemble de l'offre sanitaire ou encore à d'autres domaines d'équipements et de services.

Ressources

Niveau d'accessibilité des mailles selon le département
Niveau d'accessibilité des mailles selon le département
IAU îdF