La mixité fonctionnelle

Un objectif à définir et négocier au cas par cas

28 juillet 2011ContactValérie Constanty, Amélie Darley, Emilie Jarousseau, Gwenaelle Zunino, Brigitte Guigou

Dans son appel à projet « Nouveaux Quartiers urbains », la région Île-de-France a inscrit l’objectif de mixité fonctionnelle comme une exigence centrale.

Une mixité urbaine souvent limitée à la juxtaposition d’ensembles monofonctionnels

Qu’il s’agisse du contenu des dossiers de candidature ou des discussions entre les porteurs de projet et la Région, les réponses ont bien souvent été décevantes. Dans les plans locaux d’urbanisme (PLU), l’intention de mixité urbaine est également très souvent annoncée. Les exemples d’orientations d’aménagement qu’ils contiennent montrent que les communes limitent souvent leur exigence à la juxtaposition d’ensembles monofonctionnels (un ensemble de logements et une zone d’activités ou un équipement).

La mixité fonctionnelle, préoccupation grandissante des pouvoirs publics, demeure une notion floue

La mixité fonctionnelle est à la fois une notion floue, tous les praticiens qui s’y sont frottés s’accordent là-dessus, et un impératif systématiquement mis en avant pour atteindre des objectifs finaux en fait très différents, et ce quel que soit le projet, et en particulier quelle que soit son échelle. Jusqu’où doit être recherchée la mixité fonctionnelle ? Quelles sont les fonctions à associer et à quelle échelle cet objectif doit-il être recherché : celle du quartier ? de l’îlot ? des bâtiments ? Cette question essentielle est rarement posée explicitement par les porteurs de projets.

Identifier les freins, anticiper et négocier

Cette étude réunit les points de vue de praticiens et spécialistes, qui se sont penchés particulièrement sur cette question et propose des pistes de réflexion dont les collectivités désireuses de promouvoir la mixité fonctionnelle pourraient s’inspirer. Elle s'appuie sur des travaux d’évaluation du volet « mixité fonctionnelle » de politiques publiques et sur des témoignages de personnalités engagées dans des projets urbains reconnus pour leur mixité dans les milieux professionnels. Elle comprend une synthèse, qui fait le point sur la notion de mixité fonctionnelle et sur les principaux enseignements pour la mettre en œuvre ainsi qu'une série d’annexes (études de cas, articles de presse, témoignages d’experts et d’universitaires).

Ressources

La mixité fonctionnelle est censée mettre en oeuvre plusieurs grandes causes : la ville des courtes distances, la régénération économique, le renforcement des centralités. Source : http://www.businessimmo.com
La mixité fonctionnelle est censée mettre en oeuvre plusieurs grandes causes : la ville des courtes distances, la régénération économique, le renforcement des centralités.
Source : http://www.businessimmo.com
Les projets de rénovation urbaine doivent intégrer des objectifs de mixité fonctionnelle.  Crèche financé par le Feder, opération Anru, Clichy – Montfermeil (93) © Guigou (Brigitte), IAU îdF
Les projets de rénovation urbaine doivent intégrer des objectifs de mixité fonctionnelle.
Crèche financé par le Feder, opération Anru, Clichy – Montfermeil (93) © Guigou (Brigitte), IAU îdF

Études apparentées