La population des régions de 1851 à 1999

Note rapide Population et modes de vie, n° 32

20 juillet 1999ContactPhilippe Louchart, Séverine Albe-Tersiguel

En plus d'un siècle, de 1851 à 1962, la population métropolitaine ne s'accroît que de 27 %. Durant cette période, trois grands blocs régionaux se distinguent par leur dynamisme et leur poids démographique croissant : l'Île-de-France (+ 275 %), le Nord (+ 96 %) et la Méditerranée (+ 49 %). De 1962 à 1999, la population métropolitaine progresse de 26 %, autant en 37 ans que durant les 111 ans qui ont précédé. Cette croissance, bien plus vive que par le passé, est aussi beaucoup plus homogène sur le plan spatial. Le poids relatif des grands blocs régionaux reste à peu près stable, en particulier celui de l'Île-de-France. Seul le poids croissant des régions méditerranéennes fait exception.

Ressources

Évolution annuelle de la population des régions françaises de 1851 à 1999