La sécurité dans les bases de plein air et de loisirs

Démarche d'appui à la maîtrise d'ouvrage. Les exemples de Jablines-Annet, Vaires-Torcy et Port aux Cerises

29 avril 2013ContactCamille Gosselin

Sur les espaces des bases de plein air et de loisirs (BPAL) les phénomènes d'insécurité sont de natures différentes. Ils peuvent regrouper un spectre large d'infractions. L'accueil et le développement d'activités de plein air et commerciales imposent des normes de sécurité et de sécurisation des équipements, au-delà des troubles liés à la surfréquentation ponctuelle de ces espaces en période estivale.
Les questions de sécurité ne doivent pas seulement être considérées au sein des BPAL par le seul prisme de la lutte contre la délinquance. Ce sont les modes de gestion et l’aménagement des espaces qui doivent être mobilisés. La lisibilité, l’entretien, l’ambiance des lieux sont autant de facteurs qui freinent le développement de situations d’insécurité et le développement du sentiment d’insécurité pour les usagers et le personnel. À cela s’ajoute la qualité d’accueil du public et les moyens humains mis à disposition qui sont à même de rendre l’espace agréable. L’intérêt est donc de développer des espaces de qualité, confortables, répondant aux attentes de plein air des populations, et sûrs pour tous les publics.

Les objectifs de l'étude :

  • identifier les enjeux de sécurité pour les bases de Jablines-Annet, Vaires-Torcy et Port aux Cerises ;
  • apporter un appui à la maitrise d’ouvrage sur le thème de la sécurité dans les BPAL ;
  • faciliter la prise de décisions pour chaque acteur sur le thème de la sécurité.

Elle s’appuie sur une série d’entretiens effectués auprès des directeurs et salariés des BPAL concernées, et avec les forces de l’ordre locales compétentes.
Ce rapport invite les acteurs décisionnaires et les concepteurs des BPAL à considérer les enjeux de prévention et de sécurité en amont de tout projet d’aménagement, dès la définition des espaces. L’articulation entre l’aménagement et la sécurité se développe dans cette étude non pas au travers du prisme sécuritaire, mais davantage dans une démarche d’ouverture et de qualité des espaces.

Ressources

Le projet de schéma directeur de la Région Île-de-France (Ile-de-France 2030), d’octobre 2012, rappelle l’importance de la valorisation de tous les espaces verts et espaces de loisirs de la Région, et incite notamment à la création de ces espace
Le projet de schéma directeur de la Région Île-de-France (Ile-de-France 2030), d’octobre 2012, rappelle l’importance de la valorisation de tous les espaces verts et espaces de loisirs de la Région, et incite notamment à la création de ces espaces d’intérêt régional.
Ci-dessus, la base de Port aux Cerises (91) © Mathilde Fonteneau, IAU îdF
La Région est propriétaire de l’ensemble des terrains et équipements affectés aux BPAL. Ci-dessus, la base de Vaires-Torcy (77) © Camille Gosselin, IAU îdF
La Région est propriétaire de l’ensemble des terrains et équipements affectés aux BPAL.
Ci-dessus, la base de Vaires-Torcy (77) © Camille Gosselin, IAU îdF
Décomposition du sentiment d’insécurité en Seine-et-Marne et en Essonne en 2011 Source : IAU île-de-France – enquêtes « victimation & sentiment d’insécurité en Île-de-France » de 2011.
Décomposition du sentiment d’insécurité en Seine-et-Marne et en Essonne en 2011
Source : IAU île-de-France – enquêtes « victimation & sentiment d’insécurité en Île-de-France » de 2011.

Études apparentées