L'aménagement dans la MGP : projets, outils, acteurs

Note rapide Territoires, n° 658

16 juillet 2014ContactAnca Duguet, Emilie Jarousseau

La loi Maptam comporte, dans ses articles relatifs à la métropole du Grand Paris, des dispositions qui renouvelleront le cadre opérationnel de l’aménagement en Île-de-France. Quelles questions cette « rationalisation des outils de l’aménagement » soulève-t-elle ?
La loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, du 27 janvier 2014, comporte dans ses articles 10 à 19, 22, 25, des mesures modifiant les règles du jeu en matière d’aménagement, notamment pour le montage et le portage des projets urbains d’initiative publique. La métropole du Grand Paris (MGP) devra définir la notion d’intérêt métropolitain de ces opérations, et préciser la hiérarchie de toute la chaîne des projets urbains, impliquant des maîtrises d’ouvrages souvent complexes.

Ressources

Le projet emblématique de la Zac Seguin-Rives de Seine. Sur les anciens terrains des usines Renault, le site se compose de 3 secteurs, dont l’île Seguin, futur haut lieu culturel de la MGP (projet Jean Nouvel).
Boulogne (92) © Gobry, DRIEA
Les projets d’aménagement en cours et à l’étude, dont les zones d’aménagement concerté (Zac)
Source : IAU îdF - BD Projets 2014, MOS 2012 © IAU îdF 2014

Voir aussi

Rubrique sur la MGP