L'automobile, fleuron de l'industrie francilienne

Note rapide sur l'économie, n° 360

31 août 2004ContactThierry Petit

La filière automobile place l'Île-de-France au quatrième rang mondial. Pour s'adapter à un marché de plus en plus segmenté, cette branche industrielle se réorganise et se redéploie. La région capitale pourra-t-elle, dans ce contexte, garder sa maîtrise sur l'ensemble de la chaîne et notamment maintenir ses unités de production ? Certaines régions françaises ou étrangères ont mis en place des actions pour garder une marge de manœuvre : des exemples qui pourraient inspirer une stratégie en faveur de la filière automobile francilienne.

Ressources

alt 339
Depuis de nombreuses années, l’industrie automobile est soumise à diverses contraintes qui ont un puissant impact sur l’organisation de la filière et sa géographie.
Stockage des voitures Renault neuves à Flins (78). © ABRON (Claude) IAU îdF ; AMPHIPRION
alt 339
Les équipementiers et autres fournisseurs représentent une composante en croissance de l’industrie automobile francilienne.
© D.R.