Le développement modéré des bourgs et villages d'Île-de-France, une double exigence

Note rapide Territoires de l'aménagement, n° 379

10 mars 2005ContactLaurence Nolorgues, Yann Watkin

De plus en plus attractives, les communes rurales d'Île-de-France sont souvent prises entre la nécessité de leur développement et la protection de leur environnement. Peuvent-elles faire, à la fois, le choix de valoriser le bâti et le foncier, préserver le patrimoine et les paysages tout en soutenant une dynamique de croissance ? Cet exercice difficile suppose la mise au point de toute une série de procédures et d'outils permettant de mieux répondre aux besoins des habitants et de la collectivité. Grâce à un ensemble de solutions variées et propres à chacun, les bourgs et villages d'Île-de-France, qu'ils soient ou non engagés dans une démarche de protection ou soumis à des contraintes environnementales, peuvent, aujourd'hui, opter pour différents modes de développement urbain. Détail des opérations.

Ressources

alt 231
Le développement modéré des bourgs et des villages a pour objectif de concilier la limitation de la consommation des espaces et l’évolution des besoins de la population.
Varreddes (77) © ABRON (Claude) IAU îdF ; Région Ile-de-France
alt 231
Neuf nouveaux logements dans une ferme réhabilitée, dans le bourg ancien de Juziers (78).
© D.R.