Le devenir du commerce de gros spécifique à Paris et Plaine Commune dans le quartier de la Porte d’Aubervilliers

Phase 3 : Benchmark sur les centres de la mode

30 mai 2009ContactCarole Delaporte, Thierry Petit

Confrontés à un développement important des activités du commerce de gros textile-habillement dans les quartiers centraux de Paris et à Aubervilliers, la Ville de Paris et Plaine Commune ont souhaité réaliser une étude pour mieux connaître cette filière d’activité, son potentiel de développement et évaluer la faisabilité d’un projet de regroupement sur un site urbain francilien.

L’inventaire préalable des centres de la mode dans le monde

L’IAU île-de-France a pris en charge une analyse de benchmark visant à repérer les expériences européennes pouvant intéresser l’Île-de-France en termes d’organisation et d’implantation urbaine. Un inventaire préalable à partir d’une recherche sur le net a permis de faire un état des lieux et de connaître les principales caractéristiques des centres de la mode, c’est-à-dire des opérations regroupant sur un même site des activités de commerce de gros spécialisées dans le textile, l’habillement, la chaussure, sachant que d’autres segments de biens de consommation peuvent être présents. Un focus a été réalisé sur l’Europe. Deux destinations ont été retenues : Düsseldorf et Amsterdam.

La présentation des sites visités

Au-delà des aspects pratiques tenant à la situation géographique de ces deux métropoles, elles présentent l’intérêt de posséder plusieurs centres de la mode implantés dans des contextes urbains variés et positionnés sur des niveaux de gamme différents ce qui permet des comparaisons intéressantes. Des visites d’étude et des rencontres de responsables ont été organisées à Düsseldorf le 19 septembre 2008 et le 26 novembre 2008 à Amsterdam. Quatre types d’informations ont été collectées au cours de ces déplacements :

  • des éléments de compréhension du contexte économique et du contexte urbain à la naissance du projet ;
  • le descriptif du montage de l’opération : identification et caractérisation des acteurs engagés (collectivités publiques, acteurs privés, types de structures constituées ou utilisées…) ;
  • le niveau d’engagement des acteurs (financements, personnes dédiées au projet…) ;
  • le descriptif du projet : déterminants de localisation (accessibilité, proximité de services, d’activités complémentaires, de fonctions de distribution…), caractéristiques du projet immobilier, statut juridique du projet…

Les enseignements à tirer de ces expériences

Paris joue un rôle important sur le marché de la mode. Les enseignements de ces expériences font émerger des éléments de contexte favorable à la réalisation d’un centre de la mode en Île-de-France : taille du marché de consommation importante, inscription historique des activités de commerce de gros et leur concentration en Île-de-France…

Un certain nombre d’étapes à suivre sont préconisées en dernière partie avec l’appréciation des tendances du marché, la définition du positionnement du centre, la détermination d’une localisation optimale…

Ressources

Dallas (Texas, USA). Fashion Center Dallas. A 2 km du centre-ville. 600 000 m2 sur 4 bâtiments. 2 200 showrooms. 10 000 places de parking.© www.marketcentermanagement.com
Dallas (Texas, USA). Fashion Center Dallas. 600 000 m² sur 4 bâtiments. 2 200 showrooms. 10 000 places de parking.
© www.marketcentermanagement.com
Shanghai (Chine). Shangai Mart. 200 000 m² . 4 halls d’exposition
Shanghai (Chine). Shangai Mart. 200 000 m² . 4 halls d’exposition
© www.marketcentermanagement.com
Euromoda-Neuss Sportfashion Center (Allemagne). A 10 km du centre-ville de Düsseldorf, sur 113 000 m2. 365 showrooms. 1 900 collections. 2 200 places de parking.© Roméra (Anne-Marie), IAU îdF
Euromoda-Neuss Sportfashion Center. À 10 km du centre-ville de Düsseldorf sur 113 000 m² (365 showrooms)
© Roméra (Anne-Marie), IAU îdF