Le fleuve, élément incontournable pour un développement régional durable

31 août 2006ContactElisabeth Bordes-Pages, Emmanuel Blum, Philippe Montillet (dir), Jean-François Saigault, Corinne Ropital, Manuel Pruvost-Bouvattier, Jean-Louis Pagès

Un enjeu d'aménagement et de développement majeur

Le territoire du fleuve, entendu comme celui de la Seine, de ses canaux et de ses principaux affluents, est un enjeu majeur de l’aménagement de l’Île-de-France.

L’IAU île-de-France a mené une réflexion approfondie sur ce territoire du « fleuve », faisant ressortir son caractère structurant pour le territoire régional, mais aussi ses fragilités et les dimensions économiques et environnementales à prendre en compte.

Les travaux menés pour réviser le schéma directeur régional (SDRIF) ont confirmé ces enjeux. Les acteurs de l’aménagement et du développement régional ont pris conscience du rôle que doit jouer le « fleuve » comme axe structurant de la planification à venir.

Des priorités de développement durable :

  • garantir la qualité de l’eau et répondre ainsi à la directive cadre européenne qui fixe, à l’horizon 2015, un bon état écologique des masses d’eau ;
  • confirmer la valeur du corridor biologique du fleuve par la restauration des berges, le maillage avec les espaces naturels et les espaces verts urbains environnants ;
  • prévenir le risque d’inondation : de nombreuses mesures sont déjà prises, mais la diminution des champs d’expansion des crues, la modification des cours d’eau, l’évolution des pratiques agricoles, l’imperméabilisation des sols par l’urbanisation alourdissent aujourd’hui les conséquences d’une éventuelle inondation ;
  • ouvrir le fleuve sur la ville, l’intégrer au projet de revalorisation urbaine : élément structurant de l’identité francilienne, le fleuve ne prendra tout son sens que dans l’interactivité créée entre l’eau, les territoires et leurs richesses, notamment au travers de la reconquête des sites industriels qui le jalonnent, qu’ils soient actifs ou en friches, mais qui en raison de leurs activités et de la proximité de la desserte par l’eau, la route et le fer, sont éminemment stratégiques. 

La Seine est aussi un axe reconnu pour le développement du transport fluvial : la création du canal Seine-Nord Europe d’ici 2012 servira le développement régional pour le transport de matériaux, de marchandises containerisées et de déchets.

Une valeur patrimoniale à découvrir

Enfin, le fleuve, les rivières et les canaux sont aussi un mode de diffusion des flux touristiques de plus en plus apprécié.

Toutes ces fonctions et modes d’utilisation donnent au fleuve une valeur patrimoniale encore trop peu identifiée.

Dans le projet régional, le territoire du « fleuve », dans toutes ses composantes, est traité comme un vecteur d’aménagement, intégré dans un plan global de développement.  

Ressources

Les phénomènes de reconquête des friches industrielles portuaires et fluviales sont devenus emblématiques des projets et du dynamisme de certaines agglomérations ou régions (en France, comme à l’étranger).
Les phénomènes de reconquête des friches industrielles portuaires et fluviales sont devenus emblématiques des projets et du dynamisme de certaines agglomérations ou régions (en France, comme à l’étranger).
Porcheville (78) La centrale thermique EDF vue de nuit © JULES (Jean-Guy) AERIAL, IAU-îdF
Les acteurs de l’aménagement et du développement régional ont pris conscience du rôle que doit jouer le « fleuve » comme axe structurant de la planification à venir. Afin de renforcer cela, la Région peut maintenant croiser ses compétences en m
Les acteurs de l’aménagement et du développement régional ont pris conscience du rôle que doit jouer le « fleuve » comme axe structurant de la planification à venir. Afin de renforcer cela, la Région peut maintenant croiser ses compétences en matière de tourisme, d’aménagement et de patrimoine, dans l’optique d’élaborer une politique dynamique et ambitieuse s’appuyant sur la voie d’eau.
La-Roche-Guyon (95) © JULES (Jean-Guy) AERIAL, IAU îdF
Plates-formes multimodales : principales implantations portuaires.
Plates-formes multimodales : principales implantations portuaires. Deux grands projets vont peser sur le développement du transport de marchandises :- le nouveau Port 2000, du Port autonome du Havre, qui va permettre de traiter 3 millions de conteneurs dont plus du tiers sera à destination de l’Île-de-France ; - la réalisation du canal à grand gabarit Seine-Nord d’ici 2012 qui est un premier pas pour relier le réseau de la Seine, au réseau belge et au système rhénan.