Le glacis fortifié de Paris et l'aménagement de l'Île-de-France

Note rapide sur le patrimoine, n° 270

31 juillet 2000ContactPierre Fournier (association Vauban)

Les travaux sur l'histoire de Paris négligent souvent la dimension régionale qu'a toujours eu la capitale et oublient en général ses défenses extérieures. Dès le Moyen Âge, Paris a été protégé à distance par des villes fortifiées : Saint-Denis, Pontoise, Mantes, Melun, Houdan... Ces défenses ont pris une nouvelle forme au XIXe siècle après des alertes sérieuses ayant mis en question la protection de la capitale : 1792, 1814 et 1815. D'ailleurs dès la fin du XVIIe siècle, Vauban avait préconisé de reconstruire des fortifications qui avaient été détruites et de les renforcer. Ces défenses constituent donc une approche originale et peu étudiée de l'aménagement du territoire régional.

Ressources

Le chasseur d’Afrique de la redoute de Gravelle : un décor au bord de l’autoroute A4.
Le chasseur d’Afrique de la redoute de Gravelle : un décor au bord de l’autoroute A4.
© Francine Toma, IAU îdF
Jardins familiaux autour du fort d’Ivry.
Jardins familiaux autour du fort d’Ivry.
© Francine Toma, IAU îdF
Des travaux en cours au fort de Champigny (porche d’entrée).
Des travaux en cours au fort de Champigny (porche d’entrée).
© Francine Toma, IAU îdF