Le Grand Montréal redonne le fleuve aux citoyens

Note rapide Territoires, n° 671

31 décembre 2014ContactLa communauté métropolitaine de Montréal, Elisabeth Bordes-Pages

L’accessibilité au fleuve Saint-Laurent et à ses affluents constitue une préoccupation majeure des instances gouvernementales et municipales du Québec. L’action menée par la communauté métropolitaine de Montréal, et son plan métropolitain d’aménagement et de développement, visent la réappropriation des rives par les habitants.

Le Grand Montréal se distingue des autres grandes métropoles du continent nord-américain par la présence d’un archipel composé de plusieurs plans d’eau et de plus de 300 îles.Son réseau hydrographique s’étire sur plus de 1 800 km de berges et représente 12 % de la surface totale du territoire métropolitain. Son cours d’eau le plus important, le fleuve Saint-Laurent, est classé au dixième rang mondial, avec un débit moyen de 9 000 m3/s.

Ressources

Parc de la rivière des Mille-Îles.
© Geneviève Bedard, CMM
Frayère de la Rivière-aux-Pins.
© Ville de Boucherville
Sentier du domaine Gath.
© Ville de Loraine
Quai de l’arrondissement de Verdun.
© Ville de Montréal
Passerelle du marais Tylee.
© Ville de Rosemère
Le long de la rivière des Mille-Îles.
© Ville de Saint-Eustache

Études apparentées

Voir aussi