Le logement étudiant en Île-de-France

30 septembre 2005ContactAnne-Claire Davy

Plus de la moitié des étudiants inscrits dans les universités franciliennes vivent chez leurs parents

Alors que le marché immobilier continue de se tendre, entraînant de fortes hausses de loyers et la flambée des valeurs immobilières dans le cœur de l’agglomération, l'offre de logements destinés aux étudiants reste nettement insuffisante.

Plus d'un demi-million d'étudiants

Les chiffres sont éloquents : à la rentrée 2003, la région accueillait près de 600 000 étudiants dans l’enseignement supérieur, tous établissements et disciplines confondus, soit près de 42 000 étudiants de plus qu’à la rentrée 1999. Cette croissance des effectifs est en grande partie liée à l’attractivité des troisièmes cycles franciliens et à l’afflux des étudiants étrangers.

Dans un contexte de pénurie foncière et de rythmes de construction toujours largement insuffisants, quelles réponses apporter ?

Le rapport analyse les conditions de logement des étudiants franciliens. Une partie de l'analyse est dédiée aux nouvelles aides en faveur de l'accès des étudiants à un logement ordinaire.

En se basant sur des données de l'Observatoire de la vie étudiante (OVE), le rapport analyse les dépenses des étudiants pour leur logement. Il fait ensuite un diagnostic de l'offre spécifique de logement pour étudiants dans la région selon le type de logement (résidences CROUS, cités universitaires, logements gérés par des acteurs privés, résidences associatives, autres modes d'hébergement).

Le rapport fait une estimation des besoins en logements pour les étudiants et dresse le bilan des actions régionales et des enjeux à intégrer dans le schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF).

Ressources

Dans un contexte de pénurie foncière et de rythmes de construction toujours largement insuffisants, quelles réponses apporter à la question du développement du logement étudiant ?
Dans un contexte de pénurie foncière et de rythmes de construction toujours largement insuffisants, quelles réponses apporter à la question du développement du logement étudiant ?
Résidence universitaire Jean Zay, Antony (92) © Caroline Doutre IAU îdF
Les études successives de l'Observatoire de la vie étudiante montrent que la question du logement menace la démocratisation de l'accès à l'enseignement supérieur et qu'elle est un enjeu pour le rayonnement des universités franciliennes.
Les études successives de l'Observatoire de la vie étudiante montrent que la question du logement menace la démocratisation de l'accès à l'enseignement supérieur et qu'elle est un enjeu pour le rayonnement des universités franciliennes.
l'ESIEE, Marne-la-Vallée (77) © Claude Abron IAU îdF
Les résidences universitaires du CROUS en 2001
Les résidences universitaires du CROUS en 2001
Sources : CROUS 2002-2003, IAU îdF 2003