Le Maroc s'ouvre au 21e siècle

Les Cahiers n° 154

07 juillet 2010Contact

Aspirer à la modernité en s’attachant à une forte identité propre est une tradition bien marocaine. À travers son histoire et sa situation géopolitique, le Maroc a su s’adapter à l’évolution du contexte régional et international pour se positionner sur l’échiquier mondial en jouant souvent un rôle d’avant garde.

L'évolution urbaine du Maroc : d'un siècle à l'autre

Le pays se transforme en même temps avec un mouvement perpétuel de passage de la ruralité à l’urbanité. Si ce phénomène a démarré au VIIIe siècle avec la création de la ville (médina) de Fès, il connaît depuis la deuxième moitié du siècle dernier une accélération. La vie urbaine n’est donc pas récente dans un Maroc qui a vu sa capitale déménager au gré des civilisations entre Fès, Marrakech, Mekhnès et Rabat. Cette diffusion de la culture urbaine à travers le temps et l’espace a doté le pays d’une armature urbaine variée capable de structurer le vaste territoire national.

Le Maroc en perspective : regards croisés

Dans ce contexte, les villes marocaines se sont développées rapidement, par des extensions difficilement maîtrisables. Désormais, pour faire face aux enjeux du nouveau siècle, l’essor du pays se joue essentiellement par la métropolisation de ses grandes villes. La mondialisation, la concurrence internationale, la crise énergétique, le changement climatique, la maîtrise du développement urbain dans une vision de durabilité sont aujourd’hui autant d’enjeux auquel le pays doit répondre. La volonté politique exprimée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI place l’homme et son épanouissement au premier rang des objectifs nationaux. L’habitat digne prôné par Sa Majesté se traduit par la politique nationale des villes sans bidonvilles et par le développement massif de l’habitat social, l’amélioration des conditions de vie de la population la plus vulnérable trouve son écho à travers l’initiative nationale de développement humain et le développement durable s’invite dans les réformes en cours. Le Maroc se transforme rapidement pour répondre aux nouveaux besoins de sa population et se prépare dans tous les domaines pour se confronter aux défis du XXIe siècle.

30 ans de coopération avec le Maroc

Ce numéro des Cahiers consacré au Maroc se veut une contribution à la fois démonstrative des expériences et analytique des dynamiques de transformation et des réformes qui sont à l’œuvre pour moderniser le pays. Pour se préparer à pénétrer le nouveau siècle avec les atouts d’un pays ancré solidement dans ses valeurs et son territoire mais aussi ouvert pleinement à la mondialisation, cette contribution cherche à clarifier la complexité des mécanismes et la portée des réformes récentes. Ceci, grâce à des contributions que les hauts responsables marocains ont bien voulu accorder ainsi que celles des acteurs de la société civile et de chercheurs passionnés. En outre, la riche expérience partagée entre l’IAU île-de-France et les agences urbaines ainsi que les directions de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme au Maroc met en lumière et jalonne le travail d’exploration des solutions adaptées aux différentes problématiques en commun entre la France et le Maroc.

alt 715

Télécharger

Ressources

La trame urbaine est un atout majeur de Casablanca. Elle doit permettre le développement des transports et de l’agglomération tout en préservant sa qualité. Source : maîtrise d’œuvre : Systra, CID, Richez Associés ; perspective : Rives
La trame urbaine est un atout majeur de Casablanca. Elle doit permettre le développement des transports et de l’agglomération tout en préservant sa qualité.
Source : maîtrise d’œuvre : Systra, CID, Richez Associés ; perspective : Rives
Le parc éolien de Tanger participe activement à la stratégie de développement des énergies renouvelables au Maroc.
Le parc éolien de Tanger participe activement à la stratégie de développement des énergies renouvelables au Maroc.
© direction communication, Office national de l’Électricité, Maroc, Ph. H. Essiyad
La culture peut être un vecteur de développement. Ci-dessus, le festival des Gnawas, qui attire des milliers de visiteurs à Essaouira © A3 communication
La culture peut être un vecteur de développement.
Ci-dessus, le festival des Gnawas, qui attire des milliers de visiteurs à Essaouira © A3 communication
Le Maroc a mis en place de nombreuses stratégies nationales visant à renforcer son développement économique et humain, ainsi que son positionnement international. Ci-dessus, Le grand projet urbain d’Anfa, © Reichen et Robert & Associés
Le Maroc a mis en place de nombreuses stratégies nationales visant à renforcer son développement économique et humain, ainsi que son positionnement international.
Ci-dessus, Le grand projet urbain d’Anfa, © Reichen et Robert & Associés
La ville nouvelle de Lakhyayta, en cours de conception, intègre les préoccupations de qualité environnementale et de réduction de la consommation d’énergie.Source : Al Omrane Sahel Lakhyayta
La ville nouvelle de Lakhyayta, en cours de conception, intègre les préoccupations de qualité environnementale et de réduction de la consommation d’énergie.
Source : Al Omrane Sahel Lakhyayta
Les SIG permettent d’avoir une meilleure connaissance du territoire. Ci-dessus, la densité des alignements d’arbres à Casablanca. Source : Agence urbaine de Casablanca et IAU îdF
Les SIG permettent d’avoir une meilleure connaissance du territoire.
Ci-dessus, la densité des alignements d’arbres à Casablanca. Source : Agence urbaine de Casablanca et IAU îdF