Le tourisme fluvial en Île-de-France : une image à valoriser

Note rapide Population et modes de vie, n° 441

19 décembre 2007ContactEmmanuel Blum, Mélanie Hébert

L’Île-de-France dispose de 700 km de voies navigables et se situe au carrefour des grandes voies de transit touristiques fluviales. De ce fait, le fleuve apparaît dans le schéma régional du tourisme et des loisirs comme un élément incontournable pour le développement touristique régional.

Une réflexion globale et partagée, compte tenu de la multiplicité des acteurs, semble, en effet, nécessaire pour valoriser au mieux le potentiel représenté par la voie d'eau en Île-de-France.

Ressources

alt 360
L'installation d'équipements touristiques fluviaux, leur entretien ainsi que celui des berges sont à la charge de la commune. Ci-dessus, le port de plaisance de Nogent-sur-Marne (94)
© Mélanie HEBERT IAU îdF
alt 360
L'arrimage aux haltes est généralement gratuit afin de simplifier la gestion de l'équipement. Ici, halte fluviale de la Ferté-sous-Jouarre (77)
© Emmanuel Blum IAU îdF