Le transport de marchandises par véhicule utilitaire léger en Île-de-France

Note rapide sur les transports, n° 362

30 septembre 2004ContactLydia Mykolenko

Les transports routiers de marchandises sont l'objet d'un intérêt accru des collectivités locales et des pouvoirs publics soucieux d'offrir une meilleure qualité de vie aux Franciliens. Si l'attention se focalise encore sur les poids lourds, ils ne sont pas les seuls véhicules à intervenir dans le transport routier de marchandises. Le recours aux véhicules utilitaires légers (VUL) s'est fortement développé ces dernières années avec, notamment, la limitation d'accès aux centres-villes fondée sur la taille des véhicules. Afin de mieux comprendre cette augmentation récente l'Iaurif a réalisé, en 2004, une étude sur les véhicules utilitaires légers d'un poids total autorisé en charge - PTAC - ne dépassant pas 3,5 tonnes. État des lieux et principaux enseignements.

Ressources

alt 324
En Île-de-France, on comptait, au 1er janvier 2003, 801 600 véhicules utilitaires légers de moins de 15 ans.
© LACOUCHIE (Aurélie) IAU îdF
alt 324
L’arrivée d’un « monde de services » où le déplacement de la marchandise devient intimement lié à d’autres prestations milite en faveur de l’usage de véhicules facilement mobilisables.
© JULES (Jean-Guy) IAU îdF