L'économie résidentielle en Île-de-France

L'exemple du Parc naturel régional du Vexin français

30 avril 2005ContactPascale Leroi, Carine Camors, Sylvie Lartigue, Laurent Davezies, Observatoire de l'économie et des institutions locales, IUP, Université Paris 12

Le parc naturel régional du Vexin français, créé en 1995, comprend aujourd’hui 94 communes. Territoire essentiellement rural, sa création s’est faite sur des enjeux de préservation des espaces naturels et gricoles, face à des pressions foncières importantes, dues notamment au projet de développement de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise.

L’IAU île-de-France a étudié la dynamique socio-économique de ce territoire, en mettant en évidence le développement lié à son attractivité résidentielle et touristique et à la qualité de son environnement.

Dans un modèle global francilien de développement qui repose davantage sur des revenus liés aux activités productives marchandes en compétition et sur des revenus publics que sur les « revenus résidentiels », le territoire du Vexin français fait figure de « contre-exemple ».

Comme les deux autres parcs naturels régionaux étudiés, ce territoire tire majoritairement ses revenus de l’économie résidentielle, bénéficiant de la présence croissante d’actifs qualifiés, dont les trois quarts travaillent à l’extérieur.

Les effets multiplicateurs des revenus sur le territoire paraissent limités : en dépit d’une forte croissance des emplois domestiques, le Vexin français ne compte que deux emplois « domestiques purs » pour cent habitants, contre six dans la zone de Cergy.

Le potentiel lié à l’économie résidentielle du Vexin français pourrait bénéficier aux territoires voisins, par une sorte de mécanisme de solidarité.

Ressources

Evolution comparée de l'emploi salarié entre 1993 et 2002.
Évolution comparée de l'emploi salarié entre 1993 et 2002.
© IAU îdF
Le découpage du PNR du Vexin français en quatre zones comporte : deux secteurs sous influence urbaine (Auvers-sur-Oise, Gargenville), deux secteurs en milieu rural (Marines, Magny-en-Vexin).
Le découpage du PNR du Vexin français en quatre zones comporte : deux secteurs sous influence urbaine (Auvers-sur-Oise, Gargenville), deux secteurs en milieu rural (Marines, Magny-en-Vexin).
© IAU îdF
Variation totale de population entre 1975 et 1999.
Variation totale de population entre 1975 et 1999.
Source : INSEE-RGP © IAU-îdF