Les collectes sélectives en Île-de-France : premier bilan

Note rapide sur l'environnement, n° 21

31 mars 1999ContactBenoît Ducret, Antoine Franconi

Les collectes sélectives entrent peu à peu dans les mœurs des Franciliens. Initié il y a presque dix ans par la ville de Dunkerque, le tri sélectif des emballages ménagers progresse maintenant en Île-de-France. L'Iaurif a analysé un échantillon de communes trieuses représentant 12 % de la population francilienne ; résultats, des pratiques très diverses aux performances contrastées. Pour les rendre plus efficaces, l'Iaurif rappelle l'importance des modalités de tri uniformisées et standardisées et des actions de sensibilisation soutenues pour conforter et améliorer les rendements.

Ressources

alt 200
La banalisation des collectives sélectives dans l’esprit des usagers passe par une rationalisation et une simplification des messages.
© VERGNOLLE (Marcel) Région Ile-de-France
alt 200
La collecte en tri-flux semblerait être la pratique la mieux adaptée et la plus efficace.
© THIOT (Patrick) IAU îdF
Taux de collecte sélective © IAURIF
Taux de collecte sélective © IAURIF