Les continuités écologiques : approches complémentaires du Sdrif et du SRCE

Note rapide Environnement, n° 705

07 décembre 2015ContactNicolas Cornet

Le schéma directeur de la région Île-de-France (Sdrif 2030) et le schéma régional de cohérence écologique (SRCE) partagent des objectifs communs concernant les continuités écologiques. Mieux comprendre l’articulation de ces deux documents permettra une mise en œuvre plus efficace des ambitions régionales en matière de trames verte et bleue (TVB).
En vigueur respectivement depuis le 21 octobre et le 27 décembre 2013, le SRCE francilien et le Sdrif 2030 entrent dans leur troisième année d’application. Les objectifs des SRCE ont été arrêtés au niveau national, chaque région devant décliner son propre schéma. Fixés par le code de l’environnement, ils sont précisés dans les orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques, c’est-à-dire de l’ensemble du réseau d’espaces naturels et de la manière dont ces espaces fonctionnent ensemble. L’application de ces deux schémas demande une mobilisation particulièrement forte des multiples acteurs territoriaux intervenant à différentes échelles, compte tenu des caractéristiques urbaines du territoire. L’atteinte de leurs objectifs s’inscrit dans le long terme, mais fait l’objet d’évaluations intermédiaires. L’horizon du Sdrif est 2030, avec une première évaluation en 2019 (à cinq ans), puis en 2024 (à dix ans). Un bilan du SRCE sera dressé en 2018 (à six ans), qui éclairera la poursuite de sa mise en œuvre ou sa mise en révision.

Ressources

Schématisation de la notion de continuité écologique
Schématisation de la notion de continuité écologique
Source : SRCE îdF 2013, d’après Econat © IAU îdF 2015
Les continuités écologiques franciliennes
Les continuités écologiques franciliennes
Sources : Sdrif 2013, SRCE îdF 2013, IAU îdF 2015 © IAU îdF 2015