Les derniers résultats du MOS 2003

Note rapide Mode d'occupation du sol, n° 387

20 juin 2005ContactFouad Awada, Michel Hénin, Sophie Foulard, Philippe Louchart

L'urbanisation des espaces naturels et agricoles d'Île-de-France s'est sensiblement ralentie au cours des années 1999 à 2003.

Les dernières observations de l'Iaurif sur le mode d'occupation du sol francilien en 2003 (MOS) confirment ce mouvement amorcé depuis une dizaine d'années. Entre 1999 et 2003, 1 166 ha d'espaces naturels et agricoles ont été consommés chaque année, soit 34 % de moins que pendant la période précédente d'observation.

Pour autant, une baisse de la consommation de ces espaces n'induit pas forcément une meilleure protection de l'agriculture et des équilibres environnementaux.

Ressources

Le stade de la Croix de Berny, la RN 20 vers Bourg-la-Reine au 2e plan à gauche, le lotissement pavillonnaire sur Sceaux, ligne B du RER et la gare du Parc de Sceaux au 3e plan à gauche.
Le stade de la Croix de Berny, la RN 20 vers Bourg-la-Reine au 2e plan à gauche, le lotissement pavillonnaire sur Sceaux, ligne B du RER et la gare du Parc de Sceaux au 3e plan à gauche.
© Philippe Guignard IAU îdF, région Île-de-France
Rythme annuel de l'urbanisation de l'Île-de-France
Rythme annuel de l'urbanisation de l'Île-de-France
© IAU îdF
Espaces urbains et ruraux de l'Île-de-France
Espaces urbains et ruraux de l'Île-de-France
© IAU îdF