Les franges franciliennes face au développement métropolitain

Note rapide sur le bilan du SDRIF, n° 323 (n° 22)

28 février 2003ContactJean-Pierre Palisse

Territoires de la grande couronne d'Île-de-France ou des régions voisines, les franges franciliennes sont l'objet d'aspirations contradictoires de la part de la population métropolitaine. Entre une urbanisation progressive, préjudiciable à l'environnement et une surprotection, incompatible avec l'évolution sociale et économique de la métropole, la voie d'un développement durable de ces territoires est étroite. Le SDRIF de 1994 n'a pas suffisamment pris en compte leurs spécificités, et un projet adapté à l'économie et aux exigences environnementales du 21e siècle reste à construire. L'objectif de l'Iaurif est d'alimenter ce débat.

Ressources

alt 295
Les franges franciliennes recèlent des terres agricoles parmi les plus productives du nord-ouest européen.
Le plateau de Beauce près du Mesnil-Racoin (91) © Marcel Belliot, IAU îdF
Variation et taux de variation annuel de la population entre 1990 et 1999
Variation et taux de variation annuel de la population entre 1990 et 1999
Source : Insee RGP
Variation et taux de variation annuel de l'emploi entre 1990 et 1999
Variation et taux de variation annuel de l'emploi entre 1990 et 1999
Source : Insee RGP