Les lieux de l’industrie en Val-de-Marne

31 mai 2014ContactEcodev, Conseil général du Val-de-Marne, IAU île-de-France

Une série d’entretiens auprès d’une quinzaine d’établissements industriels de toutes tailles localisés dans le département du Val-de-Marne cherche à répondre à la double question : quelle est la nature des activités industrielles en zone dense ? Quelles sont les conditions de son maintien ?
Les résultats font apparaître en premier lieu un fort attachement à la région et à leur territoire, malgré un enserrement de plus en plus important dans l’urbain. Les entreprises réussissent à se maintenir en place principalement grâce à un positionnement sur des niches, les hautes technologies et/ou en jouant d’une forte proximité et réactivité avec leurs clients.
Ces entreprises apparaissent globalement assez ouvertes sur l’international, pour autant l’écosystème local des entreprises est un atout précieux à commencer par leur propre main-d’œuvre.
Les contraintes et les risques qui pèsent sur ces établissements vont cependant croissant :

  • Des locaux souvent anciens et mal adaptés à leur activité.
  • Un environnement urbain qui se densifie avec un net positionnement du département sur l’immobilier tertiaire et résidentiel.
  • Il en résulte des conflits de voisinage, des difficultés au quotidien liées aux approvisionnements avec une saturation chronique des axes routiers.
  • Un manque d’écoute de la part des élus qui donne un sentiment d’abandon de l’industrie.

Ressources

L’industrie représente 36 000 emplois dans le Val-de-Marne.
L’industrie représente 36 000 emplois dans le Val-de-Marne.
© Célia Pernot, conseil général du Val-de-Marne
La part grandissante de haute technologie dans la production s’accompagne d’un net renforcement des qualifications.
La part grandissante de haute technologie dans la production s’accompagne d’un net renforcement des qualifications.
© Célia Pernot, conseil général du Val-de-Marne
Réactiver des opérations de rencontres et de portes ouvertes.
Réactiver des opérations de rencontres et de portes ouvertes.
© Célia Pernot, conseil général du Val-de-Marne