Les sorties des Franciliens

Note rapide Population et modes de vie, n° 35

29 février 2000ContactAnne-Marie Roméra

Jusque dans les années 1990, le comportement des Franciliens et surtout des Parisiens en matière de pratiques culturelles se singularisait fortement de celui des autres. Grands amateurs de spectacles, ils se distinguaient également par un goût prononcé pour des divertissements plus courants (lecture, cinéma…). L'analyse des deux dernières enquêtes sur les pratiques culturelles des Français réalisées par le ministère de la Culture et de la Communication (1989, 1997) montre que ces différences s'estompent. Progressivement, les habitants de toutes les grandes agglomérations adoptent des pratiques semblables.

Ressources

Sur 100 personnes de chaque groupe