Les territoires périurbains : de l’hybridation à l’intensité ?

Rapport Puca

31 juillet 2014ContactUniversité Paris Ouest Nanterre La Défense, Université Paris 1, Université Caen Basse-Normandie, IAU île-de-France

Le programme de recherche Puca : Les territoires périurbains : de l’hybridation à l’intensité ? a pour but de repérer les éléments d’une transformation de fond des espaces périurbains. Il déconstruit les idées reçues mettant en avant l’espace périurbain comme un espace atone, monofonctionnel, de résidence et de consommation. Il apparaît qu’au fil du temps et des apprentissages (tant de la part de leurs habitants que des collectivités locales), des solidarités territoriales se mettent en place, prenant des formes spécifiques dans un milieu caractérisé par des « densités dispersées » (selon les termes d’A. Bres et B. Mariolle). Ce repérage s’articule à différentes échelles depuis le logement, lieu principal d’ajustement des pratiques en matière énergétique, jusqu’au territoire vécu. Ce dernier présente des zones d’imbrication d’espaces naturels, agricoles et urbains, et offre, selon les habitants, des lieux de développements potentiels de pratiques en phase avec le développement durable.
L’observation de pratiques émergentes, encore peu étudiées, peu valorisées et mal accompagnées mais aussi les recompositions territoriales à l’œuvre sont au cœur de cette étude.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Aménagement et territoires | Densification | Périurbain | Mobilité et transports | Déplacements | Société et habitat | Mobilité résidentielle

Études apparentées