Logement : quelle offre pour les locataires franciliens à revenus moyens ?

Note rapide Habitat, n° 530

05 décembre 2010ContactJean-Jacques Guillouet, Philippe Pauquet

En 2010, l’offre de logements destinée aux ménages locataires franciliens à revenus moyens est insuffisante. Les capacités financières de la majorité d’entre eux ne leur permettent pas de louer à plus de 11 €/m² ou d’acheter un appartement à plus 4 000 €/m².

Pour une très grande majorité de ménages franciliens, le logement représente une dépense élevée, voire très élevée au regard de leurs ressources. Face à cette difficulté, la puissance publique a mis en place des dispositifs d’aide à la personne et à la pierre pour que les ménages disposent d’un logement correspondant à leurs besoins, sans compromettre pour autant leurs autres postes de dépense vitaux.

Document annexe :

Détails du calcul des simulations mises en œuvre dans l'article

Ressources

Augmenter l’offre en direction des ménages locataires à revenus moyens pose d’emblée la question du prix d’achat ou du loyer maximum que ces ménages peuvent supporter.  © Albe-Tersiguel (Séverine), IAU îdF
Augmenter l’offre en direction des ménages locataires à revenus moyens pose d’emblée la question du prix d’achat ou du loyer maximum que ces ménages peuvent supporter.
© Albe-Tersiguel (Séverine), IAU îdF
Les loyers du secteur locatif libre selon les quintiles de loyer au m²
Les loyers du secteur locatif libre selon les quintiles de loyer au m²
Source : Insee, ENL 2006