Niveaux de vie des Franciliens en 2008 : situation régionale et départementale

Note rapide Société, n° 550

16 juin 2011ContactMariette Sagot

En Île-de-France, le département le plus riche de France (Paris) avoisine l’un des plus pauvres (la Seine-Saint-Denis). Alors que les disparités s’atténuent entre la région et la province, elles s’accentuent entre les départements franciliens.
À la suite du rapport du Conseil national de l’information statistique (Cnis) sur les niveaux de vie et les inégalités en 2006, l’Insee s’active à produire davantage d’indicateurs pour mieux cerner les questions d’inégalité et de pauvreté.

Ressources

En 2008, le revenu disponible moyen des ménages franciliens se situe à un niveau supérieur de 26 % à la province. Hôtel de la Monnaie au bord de la Seine © Toma (Francine), IAU îdF
En 2008, le revenu disponible moyen des ménages franciliens se situe à un niveau supérieur de 26 % à la province.
Hôtel de la Monnaie au bord de la Seine © Toma (Francine), IAU îdF
Depuis le début des années 2000, les revenus déclarés ont progressé nettement plus vite en province qu’en Île-de-France, à l’exception des plus élevés qui ont évolué à un rythme similaire. Centre des congrès à Lyon (69) © Chardon (Benoi
Depuis le début des années 2000, les revenus déclarés ont progressé nettement plus vite en province qu’en Île-de-France, à l’exception des plus élevés qui ont évolué à un rythme similaire.
Centre des congrès à Lyon (69) © Chardon (Benoit), IAU îdF

Études apparentées