Performances économiques des régions européennes

Les Cahiers n° 135

30 décembre 2002Contact

La compétitivité économique d’une région dépend de deux facteurs intimement liés : performance des entreprises existantes ; caractéristiques de la région où elles sont implantées. Les politiques publiques, aussi bien au niveau local ou régional qu’au niveau national et supranational, jouent un rôle dans le conditionnement de l’environnement économique régional et, par conséquent, sur le long terme, déterminent pour une large part la compétitivité des économies régionales.

L’ambition générale du projet Gemaca II - Group for European Metropolitan Areas Comparative Analysis, second project - était de mieux comprendre le cadre et les dynamiques du développement économique d’un petit nombre de grandes régions urbaines et de jouer un rôle précurseur d’un futur observatoire économique, qui produirait des informations comparables pour toutes les grandes régions métropolitaines d’Europe. L’étude a poursuivi trois objectifs principaux :

  • délimiter les régions économiques de toutes les métropoles du Nord-Ouest de l’Europe de plus d’un million d’habitants,
  • produire des informations et des données comparables sur l’évolution socioéconomique de ces métropoles au cours des années 1990,
  • identifier les secteurs d’activité en forte croissance dans quatre régions urbaines fonctionnelles (FUR) : Dublin, Londres, Paris, RhinRuhr, et les conditions favorisant leur développement.

Les limites géographiques de toutes les régions urbaines fonctionnelles (FUR) de plus d’un million d’habitants du Nord-Ouest de l’Europe ont été définies avec des critères communs, soit quatorze régions : Anvers, Birmingham, Bruxelles, Dublin, Edimbourg, Glasgow, Lille Liverpool, Londres, Manchester, Paris, la Randstad, RhinMain et RhinRuhr. Une analyse comparative des secteurs et grappes d’activités en forte croissance a été effectuée pour les régions de Dublin, Londres, Paris et RhinRuhr sur les activités comme les technologies de l'information et de la communication (TIC), les biotechnologies, les industries de la création et de l’industrie financière. Egalement, une analyse approfondie de secteurs et clusters d’activités particuliers a été réalisée pour la recherche et développement à Paris, la logistique, les éco-industries dans la région RhinRuhr... Enfin, une analyse de la gouvernance économique a été effectuée pour les régions de Dublin, Londres, Paris et RhinRuhr.
Ce numéro 135 des Cahiers de l’IAURIF restitue la teneur des travaux de Gemaca II ainsi que les premières conclusions de notre groupe de partenaires.

alt 741

Télécharger

Ressources

Les liaisons ferrées dans les régions métropolitaines en 2000 © IAU îdF
Les liaisons ferrées dans les régions métropolitaines en 2000
© IAU îdF
Londres présente des atouts : taille, éventail de services spécialisés, ampleur de la flexibilité de son marché du travail, intensité de ses relations internationales, accès au savoir-faire commercial, dynamisme du monde des affaires.
Londres présente des atouts : taille, éventail de services spécialisés, ampleur de la flexibilité de son marché du travail, intensité de ses relations internationales, accès au savoir-faire commercial, dynamisme du monde des affaires.
© Erwan Cordeau, IAU îdF
Les cinq premières régions économiques européennes par discipline en 1998. Sources : données ISI (SCI, COMPUMATH), traitements OST et IAURIF, 2001
Les cinq premières régions économiques européennes par discipline en 1998
Sources : données ISI (SCI, COMPUMATH), traitements OST et IAURIF, 2001