Quel avenir pour le vélo en Île-de-France ?

Note rapide sur les transports, n° 397

15 octobre 2005ContactChristian Jacob, Laurence Nolorgues

Même si l'on peut se féliciter des résultats réels obtenus en faveur de l'usage du vélo, il reste encore beaucoup à faire pour que celui-ci trouve la part qui lui revient dans les différents modes de transport. La politique de promotion des « modes doux » menée depuis 1996 a, certes, permis d'enrayer le déclin de l'usage de la bicyclette, de développer le réseau cyclable, d'améliorer la sécurité des cyclistes et de voir s'étendre la pratique de l'intermodalité entre vélo et transports en commun.

Ressources

alt 316
Encourager l’usage de la bicyclette implique aussi de faciliter tous les maillons de la chaîne du déplacement à vélo.
Bobigny (93) Canal de l'Ourq. Piste cyclable. © DOUTRE (Caroline) IAU îdF ; BASOH
alt 316
L’Île-de-France ne pouvait pas rester à l’écart des projets européens et nationaux de « véloroutes et voies vertes ».
La Courneuve (93) Parking vélo abrité RATP. © DOUTRE (Caroline) IAU îdF ; BASOH